Flash Info

  • Il y a 1 heure 8 minAuto-Deuil: Le pilote ivoirien Soumahoro Moriféré décédé ce matin à la suite d'un malaise
  • 18/10/2019Football-El.CHAN 2020: L'entrée au stade pour le duel Côte d'Ivoire-Niger est gratuite
  • 18/10/2019Football-EL.CHAN 2020 : Côte d'Ivoire-Niger prévu le dimanche 20 octobre au stade Félix Houphouët-Boigny
  • 18/10/2019Athlétisme: L'Assemblée Nationale de Côte d’Ivoire offre 2 millions à Marie Josée Ta Lou
  • 18/10/2019Athlétisme: L'Assemblée Nationale de Côte d’Ivoire offre 2 millions à Marie Josée Ta Lou
  • 18/10/2019Athlétisme: L'Assemblée Nationale de Côte d’Ivoire offre 2 millions à Marie Josée Ta Lou

Groupe D-Nam-Civ (1-4) : Les Eléphants sont en huitième

Football
Elephants
CAN 2019

Groupe D-Nam-Civ (1-4) : Les Eléphants sont en huitième

1 July 2019 0

La Côte d'Ivoire a pris le meilleur sur la Namibie lundi lors de la 3è journée de la manche de poule, dans le groupe D. Poussifs, les Eléphants se qualifient pourtant avec panache.

Les Eléphants visaient les trois points. Mission accomplie pour les hommes de Kamara Ibrahim. Mais face à la Namibie, rien ne fut facile. Avec des Ivoiriens qui ont gardé le don de se compliquer la vie. Les Warriors n'en demandaient pas moins, pour semer le doute dans le camp des favoris. A la 20è, le centre de Petrus Shitembi est catapulté près des buts de Gbohouo par Peter Shalulile. Une première alerte qui fait froid dans le dos. Pas moins que celle de la 25è sortie miraculeusement par le portier ivoirien. Mais alors que les oranges en blanc peinaient à voir, l'adresse impeccable de Kessié lance Gradel dont la reprise angle-fermé, fait mouche (0-1, 39è). Un bol d'air avant la pause.

Au retour des vestiaires, le jeu est loin d'être chatoyant mais l'efficacité, au prix de mille souffrances, est de retour chez les Eléphants. Capitaine en l'absence de Serge Aurier, l'époustouflant Serey Dié prend ses responsabilités. A la 58è sa frappe soudaine surprend le pauvre Loydt Kazapua (0-2). Mais un match tranquille, la Côte d'Ivoire ne connait pas. Gbohouo décide alors d'y mettre quelques épices. Sa relance maladroite à la 71è met Joslin Kamatuka sur orbite. L'attaquant namibien réduit la marque et relance la partie. Malgré un jeu loin de rassurer, les Eléphants barrissent au stade du 30 juin. Kessié encore à la baguette sert Zaha qui, cette fois, après moult ratés, trouve le cadre (1-3). De quoi se faciliter les débats. Entré à la place de Gbamin, Cornet s'y met également et clôture une soirée (1-4, 89è), qui voit les Eléphants se hisser en huitième de finale, de la première CAN à 24.

Patrick GUITEY au Caire

 

A lire aussi ...

TOP