Flash Info

  • Il y a 12 heures 30 minFootball-Ligue 1 : Amani Yao succède à Jani Tarek à la tête de l'encadrement technique du FC San Pedro
  • 10/12/2019Football-France: Wilfried Bony va s'entraîner pendant une semaine avec Le Havre
  • 09/12/2019Football-10e journée : RCA 3-2 AS Tanda
  • 09/12/2019Football-Ligue 1-10e journée: RCA 2-1 AS Tanda (En cours)
  • 08/12/2019Football-Ligue 1-10è journée: ASI d'Abengourou 2-0 ASEC Mimosas - SOL FC 1-1 SC Gagnoa - Issia Wazi 1-1 WAC
  • 08/12/2019Football-Caf CdC 2020-2e journée : Enyimba 1-0 FC San Pedro

8es-Mal-Civ (0-1) : Les Eléphants verront les quarts

Football
Elephants
CAN 2019

8es-Mal-Civ (0-1) : Les Eléphants verront les quarts

8 July 2019 0

La Côte d'Ivoire est qualifiée pour les quarts de finale de la CAN 2019. Au terme d'une rencontre intenable, les Eléphants grâce à Wilfried Zaha ont annihilé les ambitions des Aigles du Mali, qui pourront nourrir des regrets.

Mali-Côte d’Ivoire. Duel pesant, pour les deux camps. Sur la pelouse du stade de Suez, les plus affamés étaient les Aigles. Plus alerte avec la maitrise de la possession, le Mali balade des Eléphants visiblement à coté de leurs gammes. Une domination pourtant invisible au tableau d’affichage. Diaby Abdoulaye (17è et 21è) et surtout Moussa Marega (10è, 34è, 42è) n’ont pas le geste juste pour battre Sylvain Gbohouo loin de sa sérénité des précédentes rencontres. La mi-temps intervient comme un bol d’air pour les hommes de Kamara. Egalement pour ses supporters.

Au retour de la pause, le trio Pépé-Kodjia-Zaha entreprend de se rendre plus visible. Incapables de séquences, ni de combinaisons, c’est sur corner que les Eléphants bousculent la défense des Aigles. A l’image de celui de la 52è. Avec Pépé à la baguette, et Kodjia à la gâchette. Pas cadrée. En deçà de plus d’une qualité, la Côte d’Ivoire passe, une première fois, à côté du hold-up. Encore une fois, c’est l’axe Pépé-Kodjia qui manque le coup. A la 67è, le Lillois lance le Villan qui manque incroyablement son duel avec Djigui Diarra. L’arme du braquage, c’est le fantomatique Wilfried Zaha qui l’avait plutôt. Profitant d’une légère déviation de Jonathan Kodjia, l’ailier ivoirien place la balle sous le ventre du portier malien pour inscrire son deuxième but de la compétition (0-1). La délivrance dans le camp des Eléphants. Du désarroi chez les Aigles qui jettent toutes les forces restantes dans la bataille. Peine perdue. Le hold-up ivoirien était parfait pour embarquer dans le vol pour les quarts. Contre toute attente.

Patrick GUITEY à Suez

A lire aussi ...

TOP