Flash Info

  • 27/05/2020Football-Côte d'Ivoire : La FIF acquiert un car-régie d'une valeur de près de 400 millions de Frs Cfa
  • 27/05/2020Basket-Côte d'Ivoire : La Fédérationa initié une série de formation pour les jeunes coachs
  • 27/05/2020Football-Coronavirus : Coulibaly Wonlo, Sylvains Gbohouo et 5 autres footballeurs ivoiriens bloqués en RDC demandent à être rapatriés
  • 22/05/2020Football-CAF : Sidy Diallo nommé membre de la Commission d'Organisation de la CAN pour le cycle 2019-2021
  • 22/05/2020Football-Côte d'Ivoire : L'élection à la présidence de la FIF est fixée au samedi 22 août 2020
  • 22/05/2020Football-Coronavirus : Serge Aurier sanctionné par Tottenham pour non-respect des mesures barrières

La CAF  et sa CAN !

Football
CAN

La CAF  et sa CAN !

2 December 2018 0

La CAN 2019 retirée au Cameroun. Un coup de tonnerre qui devrait avoir l’effet boule de neige. Surtout pour la Côte d’Ivoire qui devrait s’apprêter à subir les effets collatéraux, malgré ses prédispositions.

La CAF vient de retirer l’organisation de la CAN 2019 au Cameroun. A 7 mois de l échéance. Pour non respect des cahiers de charge. A la suite de son communiqué qui officialise la décision, elle a adressé, en catimini, un courrier au Cameroun pour lui confier la CAN 2021, déjà attribuée à la Côte d’Ivoire. Et ce, sans avoir eu la courtoisie, ni l’élégance d informer le pays des Eléphants, qui est à pied d’œuvre depuis 12 mois pour accueillir la 33è édition de l’événement. Avec des investissements considérables.

Pourquoi une telle attitude ?

Selon des indiscrétions, les communiqués élogieux envers la Côte d’Ivoire et autres visites et séminaires au pays d’Houphouët-Boigny ne sont pas un gage. Car l’assurance de recevoir la CAN chez soi exige la signature de l’accord cadre d’organisation par les différentes parties. Ce qui n’a pas été fait pour le Cameroun, encore moins pour la Côte d’Ivoire qui n’est pas loin de se retrouver dans la même situation que le spolié d’Accra.

Aussi, la CAN, propriété exclusive de la CAF, peut voir son organisation être retirée à tout moment à un pays pour des raisons que les dirigeants du Caire, où es situé le siège de l’instance dirigeante du football continental, estimeraient pertinentes. Dans le cas d’espèce, la pertinence serait de consoler un Cameroun « défaillant » techniquement au détriment de la Côte d’Ivoire, qui «pourrait attendre. Et elle n’a pas le choix car la CAN est un événement prisé », nous a soufflé une source avertie sous le sceau de l’anonymat.

Une suffisance à peine voilée de la CAF version Ahmad Ahmad, qui a promis, alors qu’elle lui enlevait 2019, au Cameroun une autre CAN, sans dévoiler son intime pensée. Celle de lui céder l’organisation de l’édition 2021 de la compétition. Une pensée trahie d’ailleurs par un courrier confidentiel adressé au Président Paul Biya pour lui proposer la CAN que prépare activement la Côte d’Ivoire. Tout ceci foulant au pied les règles de bienséance vis-à-vis du Gouvernement ivoirien avec à sa tête le Président Alassane Ouattara qui n’a pas eu droit, jusqu’à présent, à un quelconque égard.

Préjudices pour la Côte d’Ivoire

Cette attitude qui annonce la prochaine démarche grave de la CAF qui est le retrait de la CAN 2021 à la Côte d’Ivoire pour sûrement une consolation en 2023, poserait d’énormes préjudices économiques, sportifs, sociaux, politiques et moraux à la Côte d’Ivoire, qui devrait demander des éclaircissements et même des comptes à une CAF cavalière. Et ce, même s’il s’agit de sa CAN.  En attendant la réaction du COCAN 2021, de la FIF  et du Gouvernement de Côte d’Ivoire, l’attitude de Monsieur Ahmad décrédibilise la CAF qui risque de faire perdre le peu de reconnaissance du monde au football africain.

Guy Evrard SOTY

A lire aussi ...

TOP