Flash Info

  • 21/01/2020Basket-Côte d'Ivoire : L'Assemblée Générale Elective de la Fédération confirmée pour le 25 janvier 2020
  • 21/01/2020Football-Lonaci Ligue 1 : Le FC San Pedro résilie son contrat avec l'attaquant camerounais Christ M'Bondi
  • 21/01/2020Football-Lonaci Ligue 1 : Christian Nougbélé libéré par l'ASEC Mimosas est recruté par la SOA
  • 21/01/2020Football-El.CM 2022-Tirage : La Côte d'Ivoire dans le groupe D avec le Cameroun, le Mozambique et le Malawi
  • 21/01/2020Football-El.CM 2022 : Touré Clémentine cooptée pour le tirage au sort de la zone Afrique avec Marcel Desailly
  • 19/01/2020Football-El.CM 2022 : Le tirage au sort pour la zone Afrique est prévu pour le mardi 21 janvier 2020

Football/ CAN 2008: Eto'o pris dans un étau

Football
CAN

Football/ CAN 2008: Eto'o pris dans un étau

9 January 2008 0
Football/ CAN 2008: Eto'o pris dans un étau

Le club ou la sélection. Voilà le dilemme de Samuel Eto'o. Si la Fecafoot (fédération camerounaise) veut voir son joueur rejoindre les Lions Indomptables au Burkina Faso, où ils sont actuellement en stage, le FC Barcelone espère bien conserver son buteur jusqu'à la fin de la semaine. Les Blaugranas disputent mercredi soir leur huitième de finale aller de Coupe du Roi face au FC Séville et disposeront du Lion Indomptable. Samedi, les Catalans accueillent Murcie en Liga et espèrent bien conserver Eto'o jusqu'à cette échéance.
Après que le porte-parole de la Fédération camerounaise ait qualifié d'"inacceptable" le fait que Samuel Eto'o ne rejoigne pas la sélection camerounaise en début de semaine, Mohammed Iya, le président de la Fecafoot, l'a contredit mardi, déclarant sur le site de Marca: "Il n'y a aucun problème, le sélectionneur (Otto Pfister) a parlé avec le joueur et a accepté qu'il reste jusqu'à la fin de la semaine avec son club".


  • L'envie du joueur

La plupart des joueurs participant à la CAN ont déjà rejoint leur sélection. Pour ceux qui ne l'ont pas encore fait, la raison est qu'ils ont manifesté leur envie de jouer encore pour leur club avant le début de la CAN (20 janvier) et qu'ils ont trouvé un accord avec leur sélectionneur ou fédération. Ce qui semble être le cas du buteur camerounais du Barça.
Le contre-exemple parfait est Didier Drogba. Le goleador de Chelsea a toujours clamé son envie de jouer la CAN. Quand, au mois de novembre, le Ballon d'Or africain en titre s'est blessé et que les Blues ont voulu le convaincre de retarder son opération pour pouvoir continuer à jouer, ce qui aurait compromis sa participation à la Coupe d'Afrique, l'Eléphant a clairement fait savoir qu'il serait opéré le plus vite possible. Aujourd'hui il prépare la CAN avec les Eléphants ivoiriens.

  • Le règlement FIFA

Ainsi, si un joueur montre à son club son envie inamovible de jouer la CAN et de rejoindre sa formation deux semaines avant le début de la compétition, rien ne peut l'empêcher de le faire.
Le règlement de la FIFA sur le statut et transfert des joueurs de football est clair. En effet, l'article 36 stipule que "La mise à disposition est portée [...] pour un tournoi final d'une compétition internationale (à) 14 jours avant le premier match du tournoi". Ainsi, si le Cameroun voulait absolument récupérer son meilleur élément, il suffirait à la fédération de se plaindre à la FIFA.
Ainsi, le Sud-Africain Steven Pienaar devait être gardé par Everton plus longtemps que prévu mais la fédération sud-africaine a saisi la FIFA qui a obligé le club liverpuldien à laisser le joueur rejoindre sa sélection. Finalement, si la fédération camerounaise veut à tout prix récupérer Eto'o pour le stage à Ouagadougou et les matches amicaux prévus, ce ne sont pas les recours légaux qui lui manquent...
En attendant, mercredi soir, le Barça va donc défier Séville avec Eto'o. Si côté barcelonais, Yaya Touré a déjà rejoint les Ivoiriens, côté andalou, Seydou Keita, Frédéric Kanouté et Arouna Koné ont également été retrouver leur sélection respective. Difficile de justifier la différence de traitement entre les deux clubs. Séville part fortement diminué pour cette affiche. Quoi qu'il en soit, l'affaire n'est pas encore terminée et Eto'o pourrait bien rejoindre les Lions Indomptables juste après la rencontre au lieu du 16 janvier, date à laquelle le Barça avait initialement prévu de libérer le Camerounais, comme le réclame désormais la fédération camerounaise.
Football.fr

A lire aussi ...

TOP