Flash Info

  • 23/05/2018Football-Ligue 1: L'Africa Sports limoge tout son staff technique à deux journées de la fin du championnat
  • 22/05/2018Football-Coupe Nationale 2018-16ès: AFAD 1-0 Moossou FC- Ivoire Académie 3-2 Espérance Bouaké- Niablé 1-0 Lys Sassandra- Espoir Koumassi 3-3 (Tab:5-4) Abidjan City - Alliance Indénié 1-0 Rfc Yakro
  • 22/05/2018Football-Coupe Nationale 2018-16ès: EDUS Aboisso 0-0 (tab:7-8) USC Bassam- Africa Sports 2-4 Songon- Séwé Sport 1-0 Racing Club d'Abidjan
  • 22/05/2018Football-Coupe Nationale 2018-16ès: AS Athletic 3-1 RFC Aboisso - JCAT 0-0 (tab:3-4) Stade d'Abidjan- AS Tanda 1-0 FC San Pedro- CO Korhogo 3-1 SOA- Issia Wazy 1-2 CO Bouaflé
  • 20/05/2018Rugby: Environ 800 gamins ont été initiés à la pratique du rugby le samedi 19 mai 2018 dà Divo
  • 20/05/2018Handball: 32 paires de chaussures offertes à la sélection nationale cadette de Côte d'Ivoire
Football
CAN

CHAN 2018 : « Nous sommes sous pression »

17 January 2018 0

Avant la deuxième journée du CHAN 2018 dans le groupe, c’est le ballet des conférences de presse dans  les entrailles du Grand Stade de Marrakech. Arrivé en second après son confrère de la Namibie, Wedson Nyirenda, coach de la Zambie a livré l’état d’esprit des Chipolopolos, leaders du groupe B, avant le choc avec la Côte d’Ivoire.

Nette vainqueur de l’Ouganda (3-1), la Zambie ne s’attend pas à une partie de plaisir face aux Eléphants surpris par les Braves Warriors (0-1). « Notre deuxième match ne sera pas facile », a indiqué le coach Nyirenda. « La Côte d'Ivoire, premièrement a une bonne équipe. Ensuite, c'est une équipe blessée parce qu'elle a été battue par la Namibie pour son premier match. Ils sont dans l'obligation de réagir », a expliqué le manager zambien.

Leader du groupe avec 3 points, son statut pourrait être une source de pression. « Après notre victoire sur l'Ouganda, nous sommes en tête de ce groupe B. Un statut qui met la pression sur nous. Mais nous allons entamer cette rencontre avec beaucoup de détermination", a-t-il déclaré même s’il reconnait être dans une « situation assez délicate. Parce que nous devons lutter contre l'excès de confiance. Face à la Côte d'Ivoire qui a envie de refaire son retard, ça sera difficile à gérer », a conclu Wedson Nyirenda.

Patrick GUITEY

Envoyé spécial à Marrakech

A lire aussi ...

TOP