Flash Info

  • 31/03/2020Football-Senegal : Victime du Coronavirus, Pape Diouf est décédé le 31 mars 2020
  • 31/03/2020Football-Liga : Les joueurs du Barça abandonnent 70% de leur salaire
  • 31/03/2020Basket-NBA : Marcus Smart, l'arrière des Boston Celtics, guéri du coronavirus
  • 31/03/2020Football-Coronavirus : Jack Grealish, le capitaine d'Aston Villa, sanctionné pour être sorti de chez lui
  • 31/03/2020Football-Coronavirus :  550 employés non-sportifs de Tottenham vont voir leur salaire réduit de 20%
  • 31/03/2020Omnisports : Les Jeux méditerranéens (2021) à Oran dans le nord-ouest de l'Algérie reportés à 2022

Football-International-Afrique-Election Fifa 2016 : La Caf pour le candidat de l’Asie

Football
CAN
Afrique

Football-International-Afrique-Election Fifa 2016 : La Caf pour le candidat de l’Asie

5 February 2016 0
La Caf pour le candidat de l’Asie

Le comité exécutif de la Caf « décide d’accorder son soutien unanime au candidat Shaikh Salman Bin Ibrahim Al Khalifa, actuel Président élu de la Confédération Asiatique de Football et vice-président de la FIFA ». C’est la phrase essentielle de la décision de la Caf, au terme de sa réunion tenue le 5 février 2016, à Kigali, en marge de l’organisation de la 4è édition du CHAN.

 

Si le comité exécutif de la Caf appelle à voter le représentant de la confédération asiatique, il ne nie cependant pas la souveraineté des chacune des 54 fédérations à faire son choix, en toute responsabilité. « Tout en respectant le principe démocratique, la souveraineté et la latitude de chaque association membre de voter pour le candidat de son choix, le Comité Exécutif invite toutes les 54 associations membres de la Confédération Africaine de Football, à réserver leurs suffrages au Shaikh Salman Bin Ibrahim Al Khalifa lors de l’élection à la présidence de la Fifa du 26 février 2016 à Zurich », indique la décision du 5 février 2016.

 

Une démarche qui transpire la manœuvre purement politique. Car selon les observateurs, le tout puissant patron de la confédération est le grand favori de l’élection à la présidence de la Fifa. « Pour l’intérêt suprême du football Africain et du football Mondial », la Caf exhorte ses membres, dont elle a indiqué la souveraineté, « à réserver leurs suffrages au Shaikh Salman Bin Ibrahim Al Khalifa lors de l’élection à la présidence de la Fifa du 26 février 2016 à Zurich ».

 

Un choix qui heurte déjà la sensibilité de plusieurs panafricanistes. Candidat à la succession de Sepp Blatter, le sud-africain Mosimo Gabriel  Sexwale, a été ignoré par son continent. Face à ses quatre adversaires, l’ex-compagnon de cellule de feu Nelson Mandela, part déjà avec un gros handicap. Et ce, même s’il apparait comme un homme neuf, loin des scandales qui frappent le monde du football actuellement. Ce qui n’est pas le cas du candidat de l’Afrique, qui fut partisan de l’attribution de la Coupe du Monde 2022 au Qatar, dont les conditions font l’objet d’une enquête.

 

 

Patrick GUITEY

A lire aussi ...

TOP