Flash Info

  • 08/12/2019Football-Ligue 1-10è journée: ASI d'Abengourou 0-2 ASEC Mimosas - SOL FC 1-1 SC Gagnoa - Issia Wazi 1-1 WAC
  • 08/12/2019Football-Caf CdC 2020-2e journée : Enyimba 1-0 FC San Pedro
  • 08/12/2019Football-Ligue 1-10e journée : SOA 0-1 AFAD
  • 08/12/2019Taekwondo: Ruth Gbagbi remporte la médaille d'or à la finale des Grands Prix à Moscou
  • 08/12/2019Football-Tournoi de la Confraternité 2019: L'EdPSCI bat la RTI en demie (1-0) et se qualifie pour la finale
  • 06/12/2019Football-CdC 2020-2è journée: Le FC San Pedro au Nigeria sans son entraîneur Jani Tarek

Football-Afrique-CAN 2017 : Bongo ne sera pas prêt

Football
CAN
Afrique

Football-Afrique-CAN 2017 : Bongo ne sera pas prêt

13 October 2016 0
Bongo ne sera pas prêt

Le Comité local d’organisation de la CAN 2017 a décidé d’invalider le stade Omar Bongo de Libreville inscrit pour accueillir le match d’ouverture et la finale de la compétition.

 

Le COCAN a constaté que les retard pris dans les travaux de réhabilitation de l’enceinte ne permettraient pas de respecter les délais impartis par la CAF. Prévu pour décembre, l’achèvement des travaux devraient prendre plus de temps.

 

Parmi les raisons qui expliquent ce retard sur le chantier, les violences postélectorales  qui ont entraîné l’arrêt des travaux, et surtout le problème de financement.

 

Il y a quelques jours, Issa Hayatou évoquait l’envie exprimée du COCAN de reporter de quelques jours la CAN 2017. Une demande balayée par le comité exécutif de la CAF qui a confirmé les dates du 14 janvier au 5 février 2017. « La délégation du Comité d’organisation gabonaise que j’ai reçue au Caire nous a rassurés, même s’ils ont essayé de décaler la compétition de quelques jours, ce qui est impossible », a confié Issa Hayatou sur le plateau de Radio Foot International.

 

Ce retrait est loin d’être un frein pour le COCAN. En effet, le Stade de l’Amitié Sino-gabonaise d’Angondjé, qui avait accueilli la finale de la CAN 2012 opposant la Côte d’Ivoire à la Zambie, devrait suppléer le stade Omar Bongo.

 

 

Patrick GUITEY

A lire aussi ...

TOP