Flash Info

  • Il y a 5 heures 7 minFootball - Amical: la Côte d'Ivoire affrontera le Bénin le 06 Septembre 2019 (Source)
  • 19/08/2019Basket-Afrobasket Women 2019: Les Elephantes sont de retour en Côte d'Ivoire
  • 19/08/2019Football-Ligue 1-1ere journée : ASEC Mimosas 1-1 RC Abidjan
  • 19/08/2019Basket-Afrobasket Women 2019: Le Nigéria sacré champion d'Afrique après sa victoire sur le Sénégal (60-55)
  • 18/08/2019Football-Ligue 1-1ère journée : SOL FC 2-1 Bouaké FC
  • 17/08/2019Football-Ligue 1-1ere journée : WAC 2-2 SOA - AFAD 1-0 FC San Pedro - Issia Wazi 0-2 AS Tanda - USC Bassam 1-1 SC Gagnoa

La CAN passe pour la première fois la barre des 100 buts

Football
CAN 2019

La CAN passe pour la première fois la barre des 100 buts

20 July 2019 0

La CAN 2019 a fermé ses portes avec la victoire, la deuxième de son histoire, de l’Algérie. Quelques heures après le sacre des Fennecs, il est temps de faire les comptes d’une compétition qui a atteint un record.

La CAN 2019 en Egypte rime avec 102 buts inscris. Un ballet offensif ouvert par l’Egyptien Mohamed Trézéguet face au Zimbabwe (1-0) et refermé par Baghdad Bounedjah de l’Algérie. Au malheur du Sénégal battu en finale. Un nouveau record qui ne vaut pourtant que par le passage de 16 à 24 nations participantes. Car, à bien y voir, la moyenne buts par match n’a rarement été aussi faible depuis 62 ans d’existence.

Si la CAN a passé la barre symbolique des 100 buts, cela s’est fait en 52 rencontres. Ce qui donne une moyenne de 1,96 but/match.  Un ratio en deçà des canons habituels notamment de celle de 2008 au Ghana. Lors de la 26è édition de la Coupe d’Afrique des Nations, 99 buts avaient été inscris en 32 matches. Soit une moyenne de 3,09 but/match.

Pour connaitre une boulimie moyenne en dessous des 2 buts par match, il faut remonter à la CAN 2002, avec une nouvelle défaite du Sénégal en finale. Cette fois face au Cameroun, aux tirs au but (0-0, 3-2 tab). A l’époque, elle ne s’élevait qu’à 1,5 but/match. La CAN 2019 en Egypte, malgré le record atteint est loin d’avoir été spectaculaire. Ce qui n’a pas empêché le meilleur buteur des éliminatoires de se régaler.

Il s’agit d’Odion Ighalo. L’attaquant du Nigeria qui participait, à 30 ans, à sa première CAN, a enlevé la palme du Soulier d’Or avec 5 réalisations. Auteur de 7 buts en 6 matches des éliminatoires de la 32è Coupe d’Afrique des Nations, le buteur des Super Eagles a donc remis le couvert. Avec ses 5 buts, il devance les Algériens Riyad Mahrez et Adam Ounas, le Congolais Cédric Bakambu et le Sénégalais Sadio Mané, 3 buts chacun.

Le Nigérian égale surtout d’illustres devanciers tels que l’Egyptien Mohamed Gedo en 2010, le Camerounais Samuel Eto’o (2006 et 2008), et le Sud-Africain Shaun Bartlett (2000), qui avaient tous inscrit 5 buts également. Ighalo devra cravacher en 2021, s’il est au Cameroun, pour toucher le record la CAN 1998 tenu par l’Egyptien Hossam Hassan et le Sud-Africain Benedict McCarthy (7 buts). Et pourquoi pas, atteindre celui de feu Pierre Ndaye Mulamba, plus connu sous le nom de Mutumbula. L’attaquant Congolais avait réalisé 9 buts lors de la CAN 1974.

Patrick GUITEY

TOP