Flash Info

  • 11/12/2019Football-Ligue 1 : Amani Yao succède à Jani Tarek à la tête de l'encadrement technique du FC San Pedro
  • 10/12/2019Football-France: Wilfried Bony va s'entraîner pendant une semaine avec Le Havre
  • 09/12/2019Football-10e journée : RCA 3-2 AS Tanda
  • 09/12/2019Football-Ligue 1-10e journée: RCA 2-1 AS Tanda (En cours)
  • 08/12/2019Football-Ligue 1-10è journée: ASI d'Abengourou 2-0 ASEC Mimosas - SOL FC 1-1 SC Gagnoa - Issia Wazi 1-1 WAC
  • 08/12/2019Football-Caf CdC 2020-2e journée : Enyimba 1-0 FC San Pedro

Finale-Sen-Alg (0-1) : L’Algérie bat le Sénégal et remporte la CAN 2019 

Football
CAN 2019

Finale-Sen-Alg (0-1) : L’Algérie bat le Sénégal et remporte la CAN 2019 

19 July 2019 0

L’Algérie est championne d’Afrique. Grâce à un seul but, les Fennecs ont ruiné les rêves de sacre du Sénégal qui revit encore la désillusion de 2002.

L'on croyait le Sénégal capable d'aller au-delà de 2002. Cela n'aura pas été le cas. La désillusion n'a pas lâché Aliou Cissé. Défait en tant que joueur lors de la première finale de CAN des Lions, le sélectionneur sénégalais n'a pas eu plus de chance, 17 ans après. La faute à l'Algérie et à sa réussite, qui s'est dessinée si vite, au cours d'une finale de CAN qui n'aura pas fait grimper aux rideaux, les puristes.

Dès la 2è minutes, la frappe de Badgdad Bounedjah ricoche sur la jambe de Sali Sané. Alors que tous pensaient à un corner, la balle prendre une trajectoire improbable pour lober le pauvre Alfred Gomis (0-1). Un but matinal qui coupe les crocs aux Lions de la Teranga. Jusqu'au réveil brusque de M'Baye Niang. Mais l'adresse pure de l'attaquant sénégalais n'a de beauté que dans son exécution. Puisque l'efficacité n'y est pas. Une frayeur avec laquelle les Fennecs s'accommodent jusqu'à la pause.

La nouvelle sueur froide algérienne est, encore une fois, l'œuvre de Niang. Le centre malicieux du Rennais ricoche sur le bras de Guedioura. Le penalty indiqué par M. Alioum fait lever le peuple sénégalais (60è). Mais l'arbitrage vidéo fait revenir le Camerounais sur sa décision. Un tournant qui glace les ardeurs des hommes de la Teranga. Même si à la 66è, Youssouf Sabaly obligeait Raïs M'Bolhi à une parade exceptionnelle, les hommes d'Aliou Cissé, dans l’ensemble, n'ont jamais su mettre les ingrédients nécessaires, pour contredire l'Algérie sur de son agressivité et de son assise tactique.

La fin de la partie ne fut que la suite logique de la trame d'une finale contrôlée par des Fennecs, en mode gestion, qui accrochent leur deuxième étoile continentale au terme de la première CAN à 24. 29 ans après la première. Et sans avoir perdu aucun match. Tout le contraire du Sénégal, tombé deux fois face au même adversaire.

Patrick GUITEY

A lire aussi ...

TOP