Flash Info

  • 10/08/2020Football-Mercato : Le contrat d'Arouna Koné avec Sivasspor en Turquie prolongé selon la presse locale
  • 10/08/2020Basket-Côte d'Ivoire : Le Comité Directeur de la Fédération se réunit mercredi pour envisager la reprise de la saison
  • 10/08/2020Athlétisme-Côte d'Ivoire : Anthony Koffi nommé ambassadeur Afrique de de l'Internationaler TrainerKurs Der Universat Leipzig
  • 10/08/2020Football-Mercato : Le contrat du milieu ivoirien Habib Maïga prolongé jusqu'en 2024 par le FC Metz en France
  • 10/08/2020Rugby-Côte d'Ivoire : La Fédération autorise la reprise des entraînements dans le respect des mesures contre le Coronavirus
  • 10/08/2020Football-Election FIF 2020 : La Commission Electorale fera parvenir son verdict aux candidats le mardi

Caf LdC 2019: VAR, star d'une finale surréaliste

Football
CAF LDC

Caf LdC 2019: VAR, star d'une finale surréaliste

1 June 2019 0

L'Espérance de Tunis, face au WAC de Casablanca, s'est succédée à elle-même, au terme d'une scène incroyable au stade de Radès, vendredi, lors de la finale retour de la Caf Ligue des Champions 2019.

L'Espérance de Tunis, vainqueur de la Ligue des Champions, pour la deuxième fois consécutive. Mais cette fois, sur tapis vert. Car face au WAC, la finale retour n'est pas allée à son terme. Car, à la 60è, alors qu'El Karti croyait remettre les deux équipes à égalité, après le but à la 4è de Belaili, l'arbitre de la partie, Bakary Gassama, indique un hors-jeu visiblement inexistant. Un fait de jeu, jugé de trop par les Marocains, après les incidents du match aller (1-1), qui exigent l'utilisation du VAR, avant de reprendre la partie. Une réclamation à laquelle ils n'accèderont pas. Puisque le VAR semblait en panne.

L’Espérance championne 1h30 après la 60è

Pendant 1h30, le WAC refuse de reprendre la partie. L'intervention d'Ahmad Ahmad, président de la CAF ne change rien jusqu'à ce que Bakary Gassama siffle le terme de la rencontre, mais également de l'incroyable spectacle sonnant la victoire de l'Espérance de Tunis. Dans une confusion totale qui égratigne encore plus l'image du football africain, à quelques encablures de l'ouverture de la CAN 2019, en Egypte.

Patrick GUITEY

A lire aussi ...

TOP