Flash Info

  • 23/05/2018Football-Ligue 1: L'Africa Sports limoge tout son staff technique à deux journées de la fin du championnat
  • 22/05/2018Football-Coupe Nationale 2018-16ès: AFAD 1-0 Moossou FC- Ivoire Académie 3-2 Espérance Bouaké- Niablé 1-0 Lys Sassandra- Espoir Koumassi 3-3 (Tab:5-4) Abidjan City - Alliance Indénié 1-0 Rfc Yakro
  • 22/05/2018Football-Coupe Nationale 2018-16ès: EDUS Aboisso 0-0 (tab:7-8) USC Bassam- Africa Sports 2-4 Songon- Séwé Sport 1-0 Racing Club d'Abidjan
  • 22/05/2018Football-Coupe Nationale 2018-16ès: AS Athletic 3-1 RFC Aboisso - JCAT 0-0 (tab:3-4) Stade d'Abidjan- AS Tanda 1-0 FC San Pedro- CO Korhogo 3-1 SOA- Issia Wazy 1-2 CO Bouaflé
  • 20/05/2018Rugby: Environ 800 gamins ont été initiés à la pratique du rugby le samedi 19 mai 2018 dà Divo
  • 20/05/2018Handball: 32 paires de chaussures offertes à la sélection nationale cadette de Côte d'Ivoire
Football
CAF LDC

« Se battre jusqu’au bout »

13 February 2018 0

Novice sur le continent, le WAC conserve son ambition d’aller le plus loin possible en Caf Ligue des Champions. Le nul (1-1) accroché à Bamako face au Stade Malien attise le grand espoir de qualification de Diallo Kouassi Romuald, le capitaine du WAC d’Adjamé.

Au stade Modibo Kéita de Bamako, ils pouvaient être considérés comme de la chair à canon. Que non. Les Guêpes, auréolés d’un nul au goût de performance exceptionnelle, ont tâté les difficultés de la plus prestigieuse des compétitions de clubs du continent. « En tout cas, rien n’a été facile. Et je ne parle pas que du terrain. Mais nous nous battus jusqu’à la fin de la rencontre. Nous avons montré du caractère », nous a confié Diallo Kouassi Romuald.

Du caractère, il en fallait pour revenir à la hauteur des Bamakois certains de leur fait, et peut-être un peu trop suffisants face à la maitrise collective du WAC.  « Après leur but, ils se sont relâchés. C’est là où nous avons pris le match en main ». Et c’est encore dans le “WAC-Time“ que les hommes d’Aby Raoul ont apporté la réplique. Puisque c’est à la 92è, que Karidioula rétablit la parité. Une spécialité du WAC, auteur de 8 matches nuls consécutifs en Ligue 1. Un résultat qui aurait pu être tout autre si Diallo avait transformé son occasion de la 40è. Le capitaine des Guêpes a pour lot de consolation, l’action lancée par lui qui a transité par Zan Bi Roland pour permettre à Karidioula de conclure.

Au match retour prévu pour le 20 février prochain, le WAC entend parachever le travail. Mais cette fois avec une victoire à domicile. Pour enchainer une deuxième consécutive, toutes compétitions confondues. Après celle de a 13è journée de Ligue sur le Stade d’Abidjan (1-0). « Il faudra se battre jusqu’au bout. Rien n’est encore joué. Nous avons notre destin entre nos mains », a conclu Diallo Kouassi plutôt confiant.

Patrick GUITEY

A lire aussi ...

TOP