Flash Info

  • 21/10/2019Cyclisme: Deux cyclistes ivoiriens victimes d'un accident de la circulation sur la voie express du nord (FIC)
  • 20/10/2019Football-CHAN 2020: La Côte d'Ivoire éliminée par le Niger
  • 20/10/2019Football-El.CHAN 2020: Côte d’Ivoire 1-0 Niger
  • 20/10/2019Auto-Deuil: Le pilote ivoirien Soumahoro Moriféré décédé ce matin à la suite d'un malaise
  • 18/10/2019Football-El.CHAN 2020: L'entrée au stade pour le duel Côte d'Ivoire-Niger est gratuite
  • 18/10/2019Football-EL.CHAN 2020 : Côte d'Ivoire-Niger prévu le dimanche 20 octobre au stade Félix Houphouët-Boigny

Football-Afrique-Caf Ldc-8è finale : L’ASEC change de cap

Football
CAF LDC
Afrique

Football-Afrique-Caf Ldc-8è finale : L’ASEC change de cap

11 April 2016 0
L’ASEC change de cap

Les ambitions de l’ASEC, au départ de la Caf Ligue des Champions, étaient modestes, voire inexistantes. L’environnement « médiocre » dépeint par Me Roger Ouégnin, et la situation financière en deçà des prétendants naturels au titre continental, étaient les raisons du pessimisme jaune et noir. Les résultats en Ligue 1 et le jeu produit ne rassuraient guère non plus. Mais depuis le samedi dernier, la donne a changé. Une victoire (2-0) à domicile en match aller des 8è de finale de la Caf Ligue des Champions, face à Al Ahly de Tripoli, et le discours s’avère loin de celui de février dernier. Monté au créneau il y a peu, Traoré Siaka, affiche clairement les ambitions préconçues par les buts de Dao Youssouf et Aka Serge Arnaud. Et ce, même la prudence est de mise dans un milieu où tout reste possible. « Tout est possible. Rien n'est gagné d'avance. Il y a un match retour et il faudra aller se battre pour arracher le ticket pour la manche de poule qui est notre objectif », a indiqué le manager technique de l’ASEC, après la victoire probante de ses jeunes face au représentant libyen.

 

Le soutien de la Fédération ivoirienne

 

Dans le sillage de son coach, Goua Mahan Marc ne se soustrait pas à l’ambition palpable des hommes de Sol Béni. « Nous avons la conviction de pouvoir le faire. Il ne s'agira pas pour nous de chercher à conserver notre acquis du match aller. Pour mieux défendre, il faut attaquer. En Tunisie, nous y iront pour jouer de la même manière que nous l'avons fait à domicile. Je peux promettre la qualification aux Ivoiriens, parce que nous en avons les capacités et parce que nous sommes sur le terrain pour cet objectif », a indiqué le capitaine de l’ASEC Mimosas. Une confiance au beau fixe et une promesse de résultats qui forcent l’admiration et forcément des félicitations de la FIF. « Un seul représentant sur quatre, ce n’est pas un bon parcours. Mais nous tenons a féliciter  l’ASEC Mimosas pour son parcours tout en souhaitant qu’il se qualifie pour la manche de poules de la Caf Ligue des Champions », dixit Sory Diabaté. Un soutien public qui réchauffe les relations entre les deux maisons, surtout qu’il y a quatre places en compétitions africaines à préserver pour la Côte d’Ivoire. Une mission dans les cordes des Mimosas qui attendent de passer un cap depuis 8 ans.

 

 

Patrick GUITEY

A lire aussi ...

TOP