banniere-sport-vac2024__1010.jpg

Flash Info

  • Il y a 8 heures 10 minJO Paris 2024 : 90% des athlètes ont subi des tests antidopage, indique l'International Testing Agency (ITA).
  • Il y a 9 heures 49 min Football-International : Sol Bamba est le nouvel entraineur d'Adanaspor (clbu de 2e division de Turquie)
  • 24/07/2024JO Paris 2024-Tennis : Jannik Sinner, n°1 mondial au tennis, déclare forfait
  • 24/07/2024 Autres Sports : Jeux d’hiver : Le CIO attribue l’édition 2034 à Salt Lake City
  • 24/07/2024Football-CAF LDC Feminin-Zone Ouest-B : Inter FC d'Abidjan dans la poule A avec Ainvovi FC et l'AS Kozah
  • 24/07/2024 Football : CAF LDC Feminin-Zone ouest-B : Les stades de Bouaké et de Yamoussoukro retenus pour accueillir la compétition

Coupe Nationale 2024-ASEC-RCA (0-1) : Le Racing terrasse l'ASEC en finale

Football
Côte d'Ivoire

Coupe Nationale 2024-ASEC-RCA (0-1) : Le Racing terrasse l'ASEC en finale

23 June 2024 0

Cette saison, les deux formations affichaient une victoire chacune en Ligue 1. La finale de la 58è édition de la Coupe Nationale venue les départager au stade de la Paix de Bouaké a tourné en faveur du RCA Yopougon, au détriment de l'ASEC.

"David" contre "Goliath". C'était l'image illustrative de la bataille de Bouaké. Entre l'ASEC (Goliath), recordman de trophées dont 22 Coupes Nationales, et le RCA (David), en quête de son premier trophée, à ce niveau. Sous les yeux de près de 38.000 spectateurs, qui ne voulaient pas se faire conter l'histoire, la prophétie s'est une nouvelle fois accomplie.

Puisque c'est "le plus petit" qui a terrassé le géant. Dans un duel indécis, c'est à la 72è que la précision sur l'identité du vainqueur de la 58è Coupe Nationale se dessine. La énième banderille d'Abdoulaye Kanté oblige la défense Mimosas à la faute. Le penalty est sans équivoque pour M. Diero Hamidou, l'arbitre central du trio burkinabé. Junior Bandama, plein de cran, ne tremble devant Charles Folly Ayayi, le gardien champion d'Afrique 2023, battu pour la première fois dans la partie (0-1, 74è).

5 minutes après, Diarassouba Salifou, entré à la place d'Edmond Gnoléba à la 46è, manque l'occasion de l'égalisation après s'être ouvert le chemin des buts. Une situation qui ne sera pas rattrapée malgré les 6 minutes de temps additionnels. Un moment interminable pour le Racing Club d'Abidjan finalement délivré par le coup de sifflet final. Une victoire historique pour les Lions de Yopougon qui sabrent leur première couronne nationale et succèdent, pour la même occasion, à l'ASEC Mimosas, tenant du titre.

Patrick GUITEY à Bouaké

TOP