banniere-sport-vac2024__1010.jpg

Flash Info

  • 23/07/2024 Football-International : Les Girondins de Bordeaux officiellement rétrogradés en troisième division
  • 23/07/2024Handball-Licence D IHF : Sur 26 stagiaires, 20 ont décroché leur premier diplôme d'entraîneurs
  • 23/07/2024 Rugby-RAC 2024 : Le XV Ivoire s'est inclinée en quarts de finale face à l'Algérie 12-32
  • 23/07/2024 Tennis : Eliakim Coulibaly s'est imposé en finale du Tournoi ITF 41 face Darwin Blanch (2-6, 2-6)
  • 23/07/2024 Autres Sports : Le ministre en charge des sports annonce le décès du Pr Constant Roux, président du comité national de lutte antidopage
  • 22/07/2024Football-Transferts : Bénie Traoré rejoint Bâle FC pour les 4 prochaines saisons

La FIFA suspend Ahmad Ahmad pour 5 ans

Football
Afrique

La FIFA suspend Ahmad Ahmad pour 5 ans

23 November 2020 0

La commission d'éthique de la FIFA a suspendu pour cinq ans le président de la Confédération africaine Ahmad Ahmad, lui infligeant de surcroît 200.000 francs suisses d'amende, soit plus de 121 millions de Frs Cfa, notamment pour détournements de fonds.

La chambre de jugement de la Commission d’Éthique indépendante a jugé Ahmad Ahmad, président de la Confédération Africaine de Football (CAF) et vice-président de la FIFA, coupable d’avoir enfreint les articles 15 (Devoir de loyauté), 20 (Acceptation et distribution de cadeaux ou autres avantages) et 25 (Abus de pouvoir) de l’édition 2020 du Code d’éthique de la FIFA, ainsi que l’article 28 (Détournement de fonds) de son édition 2018.

L’enquête sur le comportement de M. Ahmad au poste de président de la CAF entre 2017 et 2019 a porté sur diverses questions liées à la gouvernance de la CAF, dont l’organisation et le financement d’un pèlerinage à La Mecque (Oumra), ses accointances avec l’entreprise d’équipement sportif Tactical Steel et d’autres activités.

Dans sa décision, qui a fait suite à une longue audition, la chambre de jugement de la Commission d’Éthique a établi, sur la base des informations recueillies par la chambre d’instruction, que M. Ahmad avait manqué à son devoir de loyauté, accordé des cadeaux et d’autres avantages, géré des fonds de manière inappropriée et abusé de sa fonction de président de la CAF.

La chambre de jugement a par conséquent conclu que M. Ahmad avait enfreint les articles 15, 20 et 25 du Code d’éthique en vigueur ainsi que l’article 28 de l’édition 2018 et a prononcé à son encontre une interdiction de toute activité relative au football (administrative, sportive et autre) aux niveaux national et international pour une durée de cinq ans. 

La décision a été notifiée à M. Ahmad aujourd’hui, date à laquelle l’interdiction est entrée en vigueur. Conformément à l’art. 78, al. 2 du Code d’éthique de la FIFA, la décision motivée sera notifiée dans son intégralité à M. Ahmad sous 60 jours.

fifa.com

A lire aussi ...

TOP