Flash Info

  • 31/03/2020Football-Senegal : Victime du Coronavirus, Pape Diouf est décédé le 31 mars 2020
  • 31/03/2020Football-Liga : Les joueurs du Barça abandonnent 70% de leur salaire
  • 31/03/2020Basket-NBA : Marcus Smart, l'arrière des Boston Celtics, guéri du coronavirus
  • 31/03/2020Football-Coronavirus : Jack Grealish, le capitaine d'Aston Villa, sanctionné pour être sorti de chez lui
  • 31/03/2020Football-Coronavirus :  550 employés non-sportifs de Tottenham vont voir leur salaire réduit de 20%
  • 31/03/2020Omnisports : Les Jeux méditerranéens (2021) à Oran dans le nord-ouest de l'Algérie reportés à 2022

Football Kanouté : "Il y a des sauvages en Afrique et en Europe"

Football
Afrique

Football Kanouté : "Il y a des sauvages en Afrique et en Europe"

17 October 2007 0
Football Kanouté : "Il y a des sauvages en Afrique et en Europe"

De retour à Séville, Frédéric Kanouté est revenu sur les violences en marge du match qualificatif pour la CAN 2008 opposant le Togo et le Mali. Pour l'attaquant ce fléau est partout, en Afrique comme en Europe.
Frédéric Kanouté a vécu son "pire moment" sur un terrain de football lors de l'envahissement de terrain de Lomé à l'issue de la rencontre Togo - Mali, décisive pour la qualification à la Coupe d'Afrique des Nations 2008. L'attaquant du FC Séville a reçu un coup de ceinture dans le dos ayant nécessité 4 points de suture. Marqué par ce qu'il "n'avait jamais connu sur un terrain", Kanouté était "triste" malgré la qualification du Mali, ses pensées dirigées vers ses compatriotes en tribune. Les supporters maliens ont été violemment pris à parti à l'issue du match. 15 d'entre eux ont été évacués en urgence vers Bamako pour être soignés et le gouvernement a protesté officiellement.
Le joueur formé à Lyon précise tout de même que la situation n'était pas propre à l'Afrique. "Le football est comme ça. Il ne faut pas oublier ce qui s'est passé la saison dernière à Séville (incidents entre le Betis et le FC Séville en quart de finale retour de la Coupe d'Espagne, ndlr)", explique-t-il. "Les gens parlent des sauvages qu'il y a en Afrique, mais en Europe c'est pareil", ajoute-t-il avant de préciser qu'en Europe, "la police est peut-être plus organisée et le public ne peut pas descendre sur la pelouse mais s'il pouvait, ce serait la même chose".    La mort d'un supporter aux abords du Parc des Princes, les affrontements à Catane ou le derby entre le Betis et le FC Séville lors de la saison 2006/2007sont des exemples parmi d'autres de la violence qui existe sur le continent européen. "Ils se sont comportés comme des sauvages au Togo, c'est vrai, nous avons eu très peur. Mais ça se passe aussi en Europe", confirme Kanouté qui demande des sanctions à la Fifa. " On ne peut pas laisser passer ça, ils doivent sanctionner".   Malgré tout, Kanouté ne ratera la phase finale au Ghana pour rien au monde. "Après avoir failli mourir pour nous qualifier, je ne veux pas perdre le meilleur", conclut-il.
Source: myfreesport.fr

A lire aussi ...

TOP