Flash Info

  • 22/09/2021Éli. CDM 2022 : La Côte d’Ivoire jouera son match à domicile au Bénin dans le stade de l’amitié Général Mathieu Kérékou
  • 22/09/2021Football-Transferts : Oussou Konan se pose à Al Bukiryah en deuxième division saoudienne
  • 22/09/2021Rugby Africa Cup : La France abritera les phases finales au mois de juillet 2022
  • 22/09/2021Football-Transferts : Mory Kéita file en Slovénie
  • 22/09/2021Football-Afrique : Samuel Eto'o Fils candidat à la présidence de la FECAFOOT
  • 22/09/2021Football-Cameroun: Samuel Eto'o, candidat à la présidence de la FECAFOOT

Football- Coupe du Monde- Afrique du Sud 2010- Vahid Halilhodzic : «Je ne veux pas faire de promesses»

Football
Afrique

Football- Coupe du Monde- Afrique du Sud 2010- Vahid Halilhodzic : «Je ne veux pas faire de promesses»

16 October 2009 0
«Je ne veux pas faire de promesses»

Avec le nul (1-1) enregistré samedi dernier face au Malawi, la Côte d’Ivoire a validé pour la deuxième fois consécutive son ticket pour la Fifa Coupe du Monde. Attendu par les Ivoiriens en vu de faire mieux qu’Henri Michel en 2006 en Allemagne, Vahid Halilhodzic ne veut rien promettre pour l’instant.<?xml:namespace prefix = o ns = "urn:schemas-microsoft-com:office:office" />
 
«Nous sommes très fiers de participer à cette Coupe du Monde. La Côte d'Ivoire s’était déjà qualifiée pour la Coupe du monde en Allemagne, mais elle n'a pas pu aller au-delà du premier tour. Cette fois (en Afrique du Sud), j'espère que ça va être mieux», a déclaré Vahid Halilhodzic après la qualification des Eléphants pour le premier Mondial africain. Une joie qui cache pourtant une grande prudence du Franco-bosniaque, au moment où l’Afrique fonde un grand espoir sur la Côte d’Ivoire et ses stars. Des stars qui rêvent déjà d’une finale. Vahid n’en n’est pas encore là.  «Nous ne parlerons pas encore d’une accession en demi-finale ou en finale. Je ne veux pas faire de promesses», s’est voulu prudent le coach des Eléphants de Côte d’Ivoire.
 
Une prudence qui prend sa source dans son expérience de la Coupe Monde. Car en 1982, Vahid Halilhodzic étant membre de la sélection de Yougoslavie, grande favorite de la compétition avec le Brésil. Mais le tournoi s’est achevé sur l’élimination précoce   des Yougoslaves au premier tour. Un mauvais souvenir que Coach Vahid garde au fond de lui comme une boussole qui devrait guider ses pas d’entraîneur à Afrique du Sud 2010.
 
«Prendre ma retraite après le Mondial» 
 
Mais porter des gants ne veut dire que les Eléphants iront en victimes pour leur deuxième Coupe du Monde. Car, «nous irons en Afrique du Sud avec de l'ambition», a affirmé Halilhodzic qui rêve secrètement d’une place en finale. Mais il faut d’abord «passer le premier tour ensuite penser aux quarts de finale et après rêver d’une demi-finale et d’une finale». Et si ses poulains veulent tâter ce niveau de la compétition, Coach Vahid, lui, pense à la gagner pour prendre sa retraite. «Remporter la Coupe du Monde me rendra l’homme le plus fier et le plus heureux du monde. Peut-être même que je pourrais envisager de prendre ma retraite après», a-t-il révélé.
 
Par Patrick GUITEY

TOP