Flash Info

  • 31/03/2020Football-Senegal : Victime du Coronavirus, Pape Diouf est décédé le 31 mars 2020
  • 31/03/2020Football-Liga : Les joueurs du Barça abandonnent 70% de leur salaire
  • 31/03/2020Basket-NBA : Marcus Smart, l'arrière des Boston Celtics, guéri du coronavirus
  • 31/03/2020Football-Coronavirus : Jack Grealish, le capitaine d'Aston Villa, sanctionné pour être sorti de chez lui
  • 31/03/2020Football-Coronavirus :  550 employés non-sportifs de Tottenham vont voir leur salaire réduit de 20%
  • 31/03/2020Omnisports : Les Jeux méditerranéens (2021) à Oran dans le nord-ouest de l'Algérie reportés à 2022

Football-Afrique-Eléphants-Hervé Renard : « Yaya méritait le titre »

Football
Afrique

Football-Afrique-Eléphants-Hervé Renard : « Yaya méritait le titre »

13 January 2016 0
« Yaya méritait le titre »

Meilleur entraîneur du continent de l’année 2015, Hervé Renard savoure. Dans une longue interview accordée au quotidien sénégalais L’Observateur, le technicien français ne s’est pas défilé sur la question du Ballon d’Or attribué à Pierre Emerick Aubameyang.

 

« Moi, je pense en toute logique que Yaya méritait le titre, cette année. C’est un des plus grands footballeurs africains de tous les temps... Un joueur performant doit briller sur les deux continents. Mais il doit être également bien dans son Équipe nationale », a indiqué Renard qui fait la parallèle avec Lionel Messi. « Parfois, Messi a été très bon avec Barcelone et un tout petit peu moins avec l’Argentine, il a quand même gagné le Ballon d’Or. Le débat n’est pas là. De toutes les façons, dans une élection, il y a toujours des choses à redire. Chacun a son opinion ».

 

“Yaya a quand même félicité Aubameyang“

 

Au-delà des propos forts lancés par le milieu de terrain de la Côte d’Ivoire, Hervé Renard a indiqué que Yaya a salué le sacre d’Aubameyang. Même s’il continue de croire que Yaya était meilleur en 2015. « Yaya est un gagneur. J’étais avec lui (à Abuja) quand a fait quelques commentaires. Il a quand même félicité Aubameyang pour sa victoire. Ce que je regrette, c’est que l’année où Yaya Touré, capitaine de la Côte d’Ivoire, gagne la CAN, on ne lui donne pas le trophée (Ballon d’or africain). Mais on n’est pas des décideurs. Faire un commentaire ne veut pas dire qu’on est contre celui qui a gagné. Moi, je pense en toute logique que Yaya méritait le titre, cette année. C’est un des plus grands footballeurs africains de tous les temps ».

 

Et pourtant, l’ex-sélectionneur des Eléphants de Côte d’Ivoire respecte le principe de démocratie qui a hissé l’attaquant gabonais au devant de la scène continentale où il n’a encore tout à prouver. Ce, même s’il a indiqué qu’il n’y a jamais de perfection en démocratie.

 

Yaya Touré avait exprimé son mécontentement après l’attribution du Ballon d’Or Africain à Pierre Emerick Aubameyang. Le sociétaire de Manchester City avait dénoncé puis regretté que la Caf n’accorde pas plus d’importance aux compétitions africaines.

 

 

Patrick GUITEY

A lire aussi ...

TOP