Flash Info

  • 07/04/2020Football-International : Incarcéré début mars au Paraguay, Ronaldinho a été libéré selon l'AFP
  • 06/04/2020Football-FIF 2020 : Bonaventure Kalou annonce qu'il soutient la coalition Idriss Diallo-Malick Tohé
  • 31/03/2020Football-Senegal : Victime du Coronavirus, Pape Diouf est décédé le 31 mars 2020
  • 31/03/2020Football-Liga : Les joueurs du Barça abandonnent 70% de leur salaire
  • 31/03/2020Basket-NBA : Marcus Smart, l'arrière des Boston Celtics, guéri du coronavirus
  • 31/03/2020Football-Coronavirus : Jack Grealish, le capitaine d'Aston Villa, sanctionné pour être sorti de chez lui

Football-Afrique-CdC-8è retour : L’ASEC confirme

Football
Afrique

Football-Afrique-CdC-8è retour : L’ASEC confirme

3 May 2015 0
L’ASEC confirme

L’ASEC Mimosas jouera le tour de cadrage de la Coupe de la Confédération. Le représentant ivoirien a validé son billet déjà actif dimanche à Marcory. Face à des tribunes garnies du stade Robert Champroux et un public synchrone, les Mimosas n’ont pas fait dans la lenteur pour ouvrir le score. Face au mutisme de son attaque, Soumhaoro Bangaly seigneurial dans les airs, catapulte le corner de Moukoro Cheick dans les buts des Onze Créateurs (1-0, 10è). Une entame rêvée qui n’accouchera d’aucun ballet offensif au terme de la première période.

 

 

Bien plus affûtée que son attaque, c'est la défense mimosa qui fait le spectacle. A l'image de la remontée excellente de Marc Goua a la 70e mal conclue par Ba Loua d'Avila. Visité par la maturité, l'ASEC gère son avance sans se livrer et en procédant par des contres infructueux. Même si, depuis son banc, Alain Gouaméné montre la voie par un super amorti que les puristes ont pu apprécier. Sur la pelouse synthétique, plus rien ne fera frissonner le peuple mimosas jusqu’à la 88è, lorsque la base arrière remet le couvert. Servi par Zakri Krahiré, Touré Karim, le latéral gauche ivoirien, trouve le geste juste pour doubler la mise (2-0, 88è). Une victoire qui confirme l’embonpoint de l’ASEC qui baigne dans une bonne spirale.

 

 

Patrick GUITEY

A lire aussi ...

TOP