Flash Info

  • 20/02/2020Football-FIF : Sidy Diallo, président sortant, a décidé de ne pas briguer un 3è mandat (officiel)
  • 20/02/2020Basket-El.Afrobasket 2021-Groupe C : Côte d'Ivoire-Guinée vendredi à partir de 13h Gmt au Palais des Sports de Yaoundé
  • 20/02/2020Athlétisme : Murielle Ahouré a fini 2è mercredi au 60m du Meeting de Liévin en 7'12
  • 20/02/2020Football-Côte d'Ivoire : Kamara Ibrahim n'est plus le sélectionneur des Eléphants A (officiel)
  • 17/02/2020Football-Tirage au sort CHAN 2020-Groupe D: Zambie - Guinée - Namibie - Tanzanie
  • 17/02/2020Football-Tirage au sort CHAN 2020-Groupe C: Maroc - Rwanda - Ouganda - Togo

Football- Afrique-Caf Ballon d’Or 2015 : Ayew conteste

Football
Afrique

Football- Afrique-Caf Ballon d’Or 2015 : Ayew conteste

8 January 2016 0
Ayew conteste

André Ayew conteste le verdict de la Caf. Le résultat n’est pas crédible selon le capitaine ghanéen. « Aubameyang est un ami et il a fait une super année. Et c’est un super mec. Il a marqué beaucoup de buts mais Yaya et moi, on n’a pas le même rôle mais ça ne nous a pas empêché d’être décisifs aussi. S’il n’y avait pas eu la CAN, d’accord on peut en discuter mais là non, on doit privilégier nos compétitions… On doit les respecter. Si, nous Africains, on ne le fait pas, qui le fera ? Franchement, c’était Yaya ou moi cette année…», s’est exprimé  l’international ghanéen  dans L’Equipe.

 

 

Cette distinction surprenante suscite des interrogations chez l’ancien phocéen. «Je m’interroge… Il faut donc qu’on m’explique quels sont les critères qui sont mis en avant une année de CAN (remportée par la Côte d’Ivoire devant le Ghana). Il me semble logique que la compétition majeure du continent compte dans le verdict. Un Euro compte pour les Européens mais une CAN ne compterait pas pour les Africains?», s'est-il interrogé. Exaspéré par le verdict du Ballon d’Or 2015, le capitaine des Black Stars a quand même expliqué sa pensée. «Yaya et moi, on était finalistes de la CAN, il a gagné, j’ai fini meilleur buteur. Ensuite en club, ça s’est super bien passé quand je suis revenu à Marseille et j’ai même été élu joueur du mois d’août en Angleterre avec Swansea. Et Yaya, capitaine des Eléphants, a fait une belle année aussi. Alors je croyais que ce serait l’un de nous deux…», regrette t-il. Pour sûr, ce ballon d’or du gabonais perçu comme un hold-up de la CAF pour plusieurs,  alimentera les débats pour longtemps.

 

 

Michael KOUAKOU

A lire aussi ...

TOP