Galérie Photo   |

  Se connecter  |




Football-CAN 2017- 3e journée : Groupe A: Gabon 0-0 Cameroun -- Guinée Bissau 0-2 Burkina Faso                 Football-CAN 2017-Groupe A : Blessés Johann Obiang et Mario Lemina sont forfaits pour le match du Cameroun                 Football-Côte d'Ivoire : Un championnat de jeunes s'ouvre à partir du 18 février 2017                 Basket-Côte d'Ivoire : Assemblée générale ordinaire prévue le 28 janvier 2017 au GSPM d'Adjamé                 Football-CAN 2017 : Aucun journaliste ivoirien exclu de la couverture de la compétition au Gabon                


Football-Eléphants-CAN 2017-Gbohouo
« Pas de concurrence, de l’entente »
Mise à jour le05-01-2017 14:17
Pour sa deuxième CAN consécutive, c’est encore dans la peau de titulaire que Sylvain Gbohouo se prépare. Concurrencé par Badra Ali et Sayouba Mandé, le portier du TP Mazembe préfère parler d’entente avec ses challengers.

Dans les buts de la Côte d’Ivoire, une seule certitude. Le statut de numéro 1 de Sylvain Gbohouo. Mais Abu Dhabi, le portier ivoirien ne dort pas sur ses lauriers. Conscient du challenge que lui imposent Sangaré Badra et Sayouba Mandé, c’est à fond que Gbohouo se donne, souvent malgré quelques imperfections physiques. « C’est vrai que je dois me faire chauffer quelque peu les muscles pour bien entrer dans la préparation. Mais à part ça tout va bien. Je me donne à fond parce que derrière il y a des gardiens qui en veulent aussi. Et cela m’amène à me surpasser », nous a confié l’ex-templier du Séwé Sports.

 

Par contre, Gbohouo n’aime pas tellement le terme de concurrence. Lui préfère parler d’entente entre trois gardiens qui travaillent ensemble pour offrir le meilleur à la Côte d’Ivoire. « En tant qu’athlète, être sur le banc n’est le souhait de personne. Mais que ça soit Ali (Badra) ou Sayouba, on ne parle pas de concurrence. Il faut voir plus une entente. Parce que quelque soit celui qui sera choisi pour un match, les autres lui apporteront leur soutien. C’est le cas pour toute l’équipe ». N’empêche, le premier choix de Dussuyer dans les buts est connu.

 

L’humilité affichée, Gbohouo espère le transmettre à ses coéquipiers au moment de fouler la pelouse d’Oyem. Pour lui, pas besoin de prendre des atouts de favoris qu’attribue, le titre de champion sortant. « Nous sommes champions d’Afrique. Nous en sommes fiers. Mais c’était en 2015. La CAN 2017, c’est une autre compétition qu’il faut aborder avec humilité mais aussi avec combativité ». Il faudra y ajouter une dose d’efficacité pour que la mayonnaise soit parfaite pour la 31è édition du banquet du football continental.

 

 

 

Patrick GUITEY

 

 
RÉAGISSEZ À CET ARTICLE
 
  A lire aussi ...

Football-CAN 2017-Groupe A
Le Burkina en quart
Football-CAN 2017-Groupe A
Le Gabon est éliminé
Football-Eléphants-CAN 2017-Serey Die
« Le peuple sera fier de nous »


Football-Eléphants-CAN 2017-Serey Die
« Le peuple sera fier de nous »
Football-Côte d’Ivoire-Championnat U20
Rendez-vous le 18 février




Football-CAN 2017 : Côte d'Ivoire 2-2 RD Congo (Ambiance à Cocody)