Flash Info

  • 17/10/2017Football-CAF Awards 2017 : Le Joueur africain de l’année connu le 4 janvier 2018 à Accra
  • 17/10/2017Football-CHAN 2018: Casablanca, Marrakech, Agadir et Tanger sont les villes qui abriteront la compétition au Maroc
  • 17/10/2017Football-Ligue 1: L'ASEC se sépare d'Hervé Oussalé, son attaquant burkinabé, pour indiscipline
  • 17/10/2017Taekwondo-Côte d'Ivoire: Le CNO suspend Bamba Cheick Daniel et forme un comité de transition
  • 16/10/2017Cyclisme: Le Slovaque Bellan Juraj remporte la 4è étape du Grand Prix Chantal Biya en 04h14'21''
  • 16/10/2017Football-El.CM 2018: Le Gambien Papa Gassama officiera la rencontre Côte d'Ivoire-Maroc
Football
International

Le Portugal et la Turquie, les nouveaux projecteurs pour briller en Europe !

9 October 2017 0

Après ce mercato estival complètement fou et des centaines de millions d’euros dépensés, zoom sur les nouveaux pays où il fait bon évoluer afin de terminer dans l’un des 5 grands championnat.

Neymar, Mbappé, Dembélé, Lukaku, Morata… Cette année, ces 5 joueurs ont tous été transférés pour au moins 80 millions d’euros. Des montants inhabituels dans le monde du foot qui font d’eux les joueurs les plus chers du monde. Mais, comme on peut le constater, ces joueurs évoluaient déjà dans des grands clubs et dans de grands championnats.

On le sait, le mercato suit une tendance vieille de plusieurs longues années. Ces habitudes consistent à recruter, en grande majorité, à l’intérieur de ses terres.  Dans chaque pays, les clubs ont leurs préférences quant aux marchés sur lesquels ils cherchent leurs joueurs, comme le révèle une enquête de Sports Bwin. Les clubs italiens, comme Français, préfèrent acheter à d’autres clubs de leurs pays. En ce qui concerne la Serie A, près de deux-tiers des joueurs partis ces 10 dernières années pour un club du Calcio avaient déjà un contrat avec un autre club italien. Pour les clubs de Ligue 1, le pourcentage de joueurs recrutés dans l’hexagone atteint 58,3%. L’Espagne et l’Allemagne sont tout juste au dessus de la moyenne avec 51,7% et 51,3%. Enfin, l’Angleterre, connu pour recruter énormément à l’étranger, recrute tout de même pour 50% entre ses terres.

Premier League, la première importatrice de talents européens

La Premier League est donc, en revanche, la première importatrice de talents européens, avec près de 45% de recrutement. Vient ensuite la Bundesliga (40,2%) puis l’Espagne (35,9%). L’Italie, qui se veut plutôt conservatrice, arrive à la dernière position. Du côté des clubs Français, ces derniers recrutent 31,2% des joueurs en Europe. Ce taux est gonflé, forcément, par le recrutement du PSG depuis plusieurs années.

Aujourd’hui, deux ligues tirent clairement leur épingle du jeu dans le nombre de joueurs vendus pour les 5 grands championnats ces 5 dernières années. La Turquie, qui ne cesse de gagner en popularité, a vendu 25 éléments de plus entre 2007-2012 et 2012-2017, passant de 24 joueurs à 49. Le pays au bord du Bosphore s’offre donc la meilleure progression des autres nations européenne, dont la Belgique, qui passe de 42 joueurs à 65, toujours selon les statistiques fournies par Sports Bwin.

Cet été, Youri Tielemans a notamment quitté Anderlecht pour rejoindre l’AS Monaco. Mais le pays qui représente la véritable usine à talents n’est autre que le Portugal. Chaque saison, de grands joueurs sortent des écuries lusophones et débarquent dans les plus grands clubs européens. En passant de 83 joueurs vendus à 101, les Portugais s’offrent une belle progression de 18 éléments vendus. À contrario, les pays sud-américains connaissent une forte baisse de popularité sur le marché européen. Les pays les plus concernés sont l’Argentine, le Brésil et l’Uruguay. Les Argentins ont cédé 27 joueurs de moins, la plus forte régression de ce trio, en passant de 84 à 57 ventes. Côté Brésilien, la chute est aussi vertigineuse puisque 18 joueurs en moins sont partis du Brésil : 97 puis 79. Enfin, l’Uruguay, représenté en Europe par Suarez et Cavani, est aussi en forte baisse avec 14 ventes de moins : 42 puis 28.

A lire aussi ...

TOP