can-2023-ads.jpg

Flash Info

  • 13/04/2024 Foobtall-Ligue 1 : Malick Tohé est le nouveau PCA du CO Korhogo
  • 13/04/2024Football-Coupe Nationale : 16es de finale : Bintana FC 2-3 Mouna FC, Africa Sports 1-2 Stade d'Abidjan, San Pedro FC 2-1 SOA
  • 13/04/2024Football-International : LDC : Sorti à la 10e minute ce samedi, Sébastien Haller est incertain pour le quart de finale retour contre l'Atletico Madrid
  • 13/04/2024 Football-Afrique : Rainsford Kalaba placé dans un coma artificiel (TP Mazembe)
  • 12/04/2024Football-Coupe Nationale-16e Finale : ES Bingerville 1-0 CO Korhogo - RCA 1-0 SOL FC
  • 12/04/2024 Fustal : Abel Kouamé Junior, arbitre international, représentera la Côte d'Ivoire à la CAN 2024

Interclubs Zone B : Ces étoiles du N'Zi

Autres Sports
Athlétisme

Interclubs Zone B : Ces étoiles du N'Zi

17 March 2023 0

Le stade Koné Samba Ambroise de Dimbokro a abrité les épiques batailles des interclubs Zone B. Remportés par le Club N'Zi de Dimbokro, l'une des écuries phares de la région, ces interclubs Zone B 2023 ont propulsé sous la lumière des cracks. Auteurs de performances redondantes dans des épreuves comme le lancer javelot, ces immenses talents que nous baptisons « étoiles du N'Zi » ont illuminé le stade Koné Samba Ambroise. Dans ce cercle fort restreint, nous retrouvons Jean-Omer Kouassi Koffi, Fabien Yao du Club N'Zi de Dimbokro et Christelle Koulaï de l'Élite Athlétisme Club de San Pedro.

Depuis plusieurs années, la Fédération Ivoirienne d'Athlétisme (FIA) avec à sa tête Jeannot Kouadio et Sié Poda, le Directeur Technique National (DTN) s'ingénient à remettre sous les projecteurs les épreuves autres que le sprint court. L'illustration parfaite, c'est bien Lebon N’Zébou Attoungbré, le triple sauteur ivoirien présent aux derniers mondiaux juniors au Kenya. Et à Dimbokro à la faveur de ces Interclubs Zone B 2023, nous sommes en droit de dire que la FIA a été fort bien servie. Tant les étoiles ont brillé d'un bel éclat dans le ciel du pays « Agba ». 

Omer Kouassi

Révélé lors des championnats d'Afrique U18 et U20 organisés en 2019 au stade Félix Houphouët-Boigny avec une 4e place en finale, Jean-Omer Kouassi est retourné au charbon. Et à force de travail, il se hisse au sommet. L'année dernière, il est champion de Côte d'Ivoire chez les juniors. Pôli par le coach Diarrassouba Aboubacar dans le bois sacré du N'Zi, l'athlète de 21 ans, atteint la barre des 51 mètres au lancer. En pleine déflagration, le jeune espoir qui a rejoint les rangs des seniors seulement cette saison, s'est offert un nouveau record personnel (51,10 m) au stade Koné Samba Ambroise. « Je compte travailler pour aller le plus loin possible », nous confie-t-il. Une ambition qui se décline en des participations aux championnats d'Afrique et du monde sans oublier les jeux olympiques avec des médailles surtout. Ce qui serait inédit pour la Côte d'Ivoire. Altruiste à souhait et en quête du meilleur pour son pays, Jean-Omer Kouassi entend aider à former de futurs grands champions du javelot au soir de sa carrière. Mais avant, il demande le soutien des amoureux de cette épreuve et de l'athlétisme pour davantage de matériels d'entrainement et des appuis pour la participation aux joutes et stages internationaux.

Fabien Yao

À l'épreuve du javelot au stade Koné Samba Ambroise, il a crevé l'écran. Ce jour-là, Kouakou N'da Yao Fabien a été exceptionnel. Détecté par le coach Diarrassouba Aboubacar il y a seulement neuf mois, l'athlète de 19ans,  a très vite trouvé ses repères au point d'être un monstre du javelot. Auteur de la meilleure performance de sa jeune carrière avec un lancer de 51,70 m, le pensionnaire du CN Dimbokro se juche sur la première branche au classement dans la zone B. Et il est fort bien lancé pour décrocher la consécration nationale chez les juniors cet exercice. Costaud et doté d'une puissance exponentielle dans les bras, Fabien Yao à toutes les aptitudes naturelles pour hisser haut le drapeau ivoirien lors des compétitions internationales les prochaines années. En tout cas, il rêve de médailles aux championnats d'Afrique, du monde et aux Jeux Olympiques. « Je rêve de la gloire du jamaïcain Usain Bolt. Je veux être au sommet de mon art au javelot comme lui, il l'a été au sprint court », a-t-il dit. Pour y arriver, il faudra être généreux dans l'effort, beaucoup discipliné et surtout accompagné. Un accompagnement pour offrir à ce talent les meilleures conditions possibles afin d'en faire un vrai champion du javelot.

Christelle Koulaï

Chez les dames, elle a été la seule fulgurance à Dimbokro. Avec ses 27 mètres, Christelle Koulaï de l'Élite Athlétisme Club de San Pedro a dominé les débats chez les seniors. Détectée en 2019, l'athlète de 23 ans a réalisé sa meilleure performance de tous les temps dans le N'Zi. A 22 m comme record personnel, elle a dû puiser dans ses tripes pour claquer les 27 mètres. Une nouvelle performance qui booste son moral et l'incite à repousser ses limites. Elle qui s'était laissée gagner par le découragement parce qu'arrivée un peu tardivement dans le sport. « C'est clair que j’ai été détectée un peu tardivement. Mais je suis une battante et une guerrière. Je vais me battre et tout donner pour réussir dans le sport. C'est l'arrivée qui compte. Et j'ai foi en mon potentiel », a-t-elle déclaré. Entrainée par l'expert Loua Innocent, responsable du pôle d'entrainement de San Pedro, cette athlète a toutes les chances pour faire briller la Côte d'Ivoire. En tout cas, elle vise le sommet sur la scène internationale.

Lebéni KOFFI

A lire aussi ...

TOP