Flash Info

  • Il y a 5 heures 39 minFootball-Election FIF 2020 : L'Association des Médecins de Football de Côte d'Ivoire n'a fait aucun choix de candidat
  • Il y a 5 heures 40 minBasket: La Fédération Ivoirienne annonce l'arrivée d'un premier sponsor pour le basket local
  • Il y a 7 heures 58 minFootball-Lonaci Ligue 1: Fonsinho déclare n'avoir jamais signé de contrat avec l'Africa Sports
  • Il y a 7 heures 59 minFootball-Uefa Ligue des Champions 2020: Le PSG affrontera l'Atalanta Bergame en quart
  • Il y a 8 heures 1 minFootball-Côte d'Ivoire: L'Association des entraîneurs et encadreurs de football prévoit une assemblée générale élective en octobre 2020
  • Il y a 9 heures 20 minFootball-Mercato : Salomon Kalou signe en faveur du club de Botafogo au Brésil

Côte d'Ivoire - Covid-19 : et si les clubs ivoiriens tiraient profit de la trêve ?

Football
Côte d'Ivoire

Côte d'Ivoire - Covid-19 : et si les clubs ivoiriens tiraient profit de la trêve ?

9 April 2020 0

Le monde entier est à l'arrêt. Le foot donc. Les habitudes sont bouleversées. De nouveaux comportements sont observés. Dans certains secteurs d'activités, l'on adopte de nouvelles stratégies. Oui, la pandémie nous amène à comprendre que nous pouvons et devons vivre autrement.
L'on nous parle de télé-travail dans certaines entreprises. Aussi, l'enseignement à la télé.

Certes, le football est particulier. Mais il fait parti des activités du monde. Il se joue sur le terrain, mais aussi en dehors. Les responsables de club, doivent se poser des questions. Les bonnes, afin de renverser la situation.
Pour certains clubs, l'arrêt du championnat, est synonyme de baisse drastique des dépenses. C'est vrai, les frais liés au fonctionnement quotidiens sont suspendus. Certains clubs respirent donc d'apres leaguebible.com

Le plus important, est que les clubs doivent trouver des solutions et stratégies nouvelles afin de tirer profit de la situation. De grandes nations, de grandes entreprises, de grandes personnalités se sont mieux illustrées dans les moments difficiles. Et c'est difficile pour tous les clubs. Tous les clubs de la Ligue 1 Ivoirienne sont dans la difficulté.

Renverser une situation complexe est possible et à la portée de tous les clubs. Les clubs sont à l'arrêt et reprendront tôt ou tard. Il faut donc rester en éveille et penser au quotidien à l'après-crise. De nouvelles activités se développent dans cette crise. Un club, ce n'est pas seulement 11 joueurs sur le rectangle vert. À la reprise, on verra la différence entre ceux qui ont compris cela. Comme on le dit, il faut tirer profit de toutes les situations.

Derrière cette crise, il y a le bonheur. Et le bonheur se provoque. Le bonheur pour tous les clubs. Du moins pour ceux qui l'auront compris. 

Des entreprises exerçant dans le sport, des clubs, des fédérations tireront profit de cette crise. Des clubs ont préféré licencier certains joueurs. D'autres ont réduit les salaires des joueurs. Dans des clubs, les joueurs ont renoncer carrément à leur salaire pour permettre au club de survivre. Des clubs commencent à penser à d'autres sources de revenus.

Selon une étude réalisée en 2015, la vente des tickets, la plus vieille source de revenus aux clubs (vente des tickets d'entrée au stade), vient en troisième position après les droits télé (1er) et le sponsoring (2e) des sources de revenus aux clubs en Europe. Voilà un manque à gagner chaque week-end.

Aussi, les chaînes télés qui signent des contrats de retransmission de longue durée se raviseront.
Les sponsors dont le calendrier d'engagement ne seront respecté.
Bref, beaucoup de choses changeront. Il faut donc faire vivre son club autrement.

SD

A lire aussi ...

TOP