Flash Info

  • 27/01/2023Football-CHAN 2022 : La Côte d’Ivoire s’incline (1-0) en quarts face à l’Algérie
  • 27/01/2023Tennis : Open d'Australie : Djokovic en finale après sa victoire contre Tommy Paul (7-5, 6-1, 6-2)
  • 27/01/2023Footall-Eléphants-International : Sol Bamba (ex défenseur ivoirien) sera l'assistant de Sabri Lamouchi à Cardif City (L'Equipe)
  • 27/01/2023 Rentrée Fédérale : Le Ministre des Sports a remis 150 millions de FCFA aux fédérations pour l'achat du matériel sportif
  • 27/01/2023Journée du Mérite Sportif 2022 : 93 personnes distinguées dont 13 femmes
  • 27/01/2023Football-International : Wigan AC s'est séparé de Kolo Touré moins de 2 mois après sa nomination

Judo : Teddy Riner s'entraîne au Japon 

Autres Sports

Judo : Teddy Riner s'entraîne au Japon 

8 November 2022 0

Il a jeté son dévolu sur l'université de Tenri, une référence. « On a choisi Tenri car l'intensité est un peu plus basse qu'à Tokyo, explique Franck Chambily. Teddy a vraiment repris les randoris (combats d'entraînement) au Japon. Il n'avait qu'une séance avant de partir. » Et le fidèle entraîneur d'assurer : « Sa cheville tient bien. »
Quatre mois sans compétition
Cette cheville droite avait été touchée (ligaments notamment) le 24 août lors d'un randori en stage au Maroc. Cette blessure a contraint le judoka à déclarer forfait pour les Mondiaux à Tachkent en Ouzbékistan, où il aurait dû combattre le 12 octobre en individuel (+ 100 kg). L'Ouzbékistan où il pourrait effectuer un stage d'une quinzaine de jours début janvier. Remis sur pied, le champion poursuit sa logique d'aller chercher à l'étranger une adversité variée et riche qu'il ne trouve plus en France.
Pour l'heure, c'est donc au Japon, inépuisable vivier. « Ce sont des universitaires pas trop connus. Il y a une dizaine de partenaires de + 100 kg qui n'hésitent pas à venir chercher Teddy. C'est du bonheur pour nous », assure le coach. Il a concocté un programme progressif de reprise de randori. « Avant de venir au Japon, après deux mois sans judo, Teddy avait fait pas mal de technique ; là, on fait six à sept randoris par séance, chacun dure sept minutes. Ça fait un peu bizarre quand on a coupé si longtemps, mais il faut s'y remettre », sait bien Chambily.
À son retour en France, Teddy Riner aura une semaine de récupération active. Ensuite, il renouera avec la compétition, quatre mois après sa dernière sortie : victoire au Grand Chelem de Budapest, le 10 juillet, qui était son retour en individuel depuis les JO de Tokyo en 2021 (3e en +100 kg, 1er par équipes mixtes). « Il fait la Ligue des champions avec son club, le 26 novembre (à Gori, en Géorgie) », confie Chambily. Et après ? « On fera le point après cette compétition », répond Chambily. Une participation au Masters du 20 au 22 décembre à Jérusalem est envisagée.
 

TOP