Flash Info

  • 24/09/2021Basket Play-offs N2 : Les finales Hommes/Dames se joueront ce samedi 25 septembre 2021 au Dôme du Palais des Sports de Treichville
  • 24/09/2021Afrobasket Dames / Match de classement : La Côte d'Ivoire perd devant le Mozambique 55-57
  • 24/09/2021Le capitaine Serge Aurier préssenti pour évoluer à Everton pour cette saison 2021-2022
  • 23/09/2021Afrobasket Dames 2021 : La Côte d'Ivoire tombe en 1/4 de finales face au Nigeria 56-72
  • 22/09/2021Éli. CDM 2022 : La Côte d’Ivoire jouera son match à domicile au Bénin dans le stade de l’amitié Général Mathieu Kérékou
  • 22/09/2021Football-Transferts : Oussou Konan se pose à Al Bukiryah en deuxième division saoudienne

CAN 2008 Groupe C: Le Cameroun est éternel

CAN

CAN 2008 Groupe C: Le Cameroun est éternel

30 January 2008 0
CAN 2008 Groupe C: Le Cameroun est éternel

Grâce à son succès sur le Soudan, le Cameroun a assuré sa qualification pour les quarts de finale, grâce notamment à Samuel Eto’o. Il rejoint l’Egypte, tenue en échec par la Zambie (1-1).
Compte Rendu du matchAprès un départ délicat face à l'Egypte (2-4), Le Cameroun s’était bien repris face à la Zambie (5-1). Opposés au modeste Soudan, dernier du groupe C, pour leur dernier match de la première phase, les Lions indomptables devaient l’emporter pour rallier les quarts de finale de la CAN.
Eto’o entre dans l’histoireLes Camerounais prenaient les choses en mains dès les premières secondes afin de se mettre à l’abri le plus rapidement possible. El Moez, le gardien soudanais était sollicité d’entrée. Sur le côté gauche de la surface, Job se retrouvait seul. Dans un angle fermé, il frappait. Sa tentative était repoussée dans les pieds d'Eto'o. L'attaquant du Barça reprenait mais voyait son tir également stoppé (3e) ! Durant les vingt première minutes, les Crocodiles du Nil ne voyaient pas le jour. Emana manquait de peu de profiter d'une mauvaise relance dans l'axe de la défense adverse pour ouvrir le score (23e). Quelques minutes plus tard, Emana était bousculé dans la surface. Eto’o se chargeait de transformer le penalty (1-0, 27e). L’attaquant en profitait par la même occasion pour entrer un peu plus dans l'histoire en devenant le meilleur buteur de la CAN avec 15 buts, dépassant l’ancien record de l'Ivoirien Laurent Pokou (14 réalisations). Le Cameroun faisait ainsi un grand pas vers la qualification, d’autant que dans le même temps, l’Egypte avait ouvert le score devant la Zambie. Mais les partenaires de Song prouvaient qu’ils n’avaient pas besoin d’aide. Suite à un centre-tir d'Epalle, qui avait débordé côté droit, le ballon rebondissait dans le dos de Béchir avant de finir dans les pieds d'Ali Khidr. Le défenseur le poussait alors involontairement dans son propre but (2-0, 34e) ! A la mi-temps, les hommes de Pfister étaient donc en position idéale.
Lemerre en observateurDu coup, le sélectionneur allemand décidait de faire tourner son effectif. Il remplaçait coup sur coup Atouba et Emana au profit de Tchato et Tomou. Un réajustement tactique qui semblait perturber quelque peu les Camerounais, dominés au retour des vestiaires. Le Soudan frappait ainsi deux fois de suite au but. Alaeddine obligeait d'abord Kameni à se coucher de tout son long, avant que Tambal n'envoie la balle dans les nuages suite à un corner (53e). En trente secondes, les Faucons de Jediane venaient de se montrer plus dangereux que pendant les 45 premières minutes. Quelque peu nonchalants, les Lions se contentaient pour leur part de gérer. Alexandre Song parvenait cependant à pénétrer dans la surface mais il était contré in extremis par un défenseur (74e). Sous les yeux de Roger Milla et de Roger Lemerre, le sélectionneur tunisien venu superviser le Cameroun, Eto’o triplait finalement la mise dans les arrêts de jeu. Bien lancé dans la profondeur, il gagnait son duel face au gardien (3-0, 91e). Le Cameroun valide donc son billet pour les quarts en compagnie de l’Egypte, 1ère du groupe C.
Le jeu et les joueursDésireux de se qualifier, le Cameroun a très rapidement pris le jeu à son compte. Eto’o a bien évidemment été l’homme du match. Auteur d’un doublé, il devient avec 16 buts, le meilleur réalisateur de tous les temps en phase finale de la Coupe d’Afrique des Nations. Son partenaire d’attaque, Job, s’est montré plus discret, même s’il s’est procuré la première occasion de la rencontre. Le Toulousain Emana a réalisé un bon match, provoquant notamment le penalty. Derrière, Rigobert Song et le gardien Kameni ont été solides.
Côté soudanais, il a fallu attendre la deuxième période pour voir un peu de jeu. Profitant du relâchement des Lions Indomptables, les Crocodiles du Nil ont pu enfin sortir de leur réserve, à l’image d’Alaeddine. Le milieu et la défense se sont cependant montrés trop faibles pour rivaliser. Ali Khidr et Bakhit ont souffert face à Eto’o. Le gardien El Moez a fait en revanche une partie correcte et ne peu rien sur les trois buts.
Résultats du groupe C :Cameroun-Soudan 3-0Egypte-Zambie 1-1
Sport24.com

A lire aussi ...

TOP