Flash Info

  • 16/09/2021N2 basket: finale playoffs 2021 Hommes, Team A6 vs Abi snipers le samedi 25 Septembre prochain
  • 16/09/2021N2 basket: finale Playoffs Dames: Indénié vs Robc samedi 25 septembre prochain au Plais des Sports
  • 16/09/2021Basketball-Fiba: le "Youth camp" a démarré ce jeudi 16 septembre en Abidjan, palais des Sports
  • 16/09/2021Football-Eléphants : La Côte d'Ivoire occupe la 54e place au classement FIFA publié le 16 septembre 2021
  • 15/09/2021Football-Transfert : Serey Dié (36 ans) a prolongé d'un an son contrat avec le FC Sion en Suisse
  • 15/09/2021Taekwondo-AGE 2021 : Me Koné Souleymane est présenté comme le directeur de campagne du candidat Jean-Marc Yacé

CAN 2008/ Côte d’Ivoire- Mali 3-0 : La belle danse des Eléphants

CAN

CAN 2008/ Côte d’Ivoire- Mali 3-0 : La belle danse des Eléphants

29 January 2008 0
CAN 2008/ Côte d’Ivoire- Mali 3-0 : La belle danse des Eléphants

La sélection ivoirienne a été sans pitié pour son homologue malienne, qu’elle a largement battue (3-0) dans la soirée de mardi au stade Ohené Djan d‘Accra.   Qui arrêtera la Cote d’Ivoire? Ce ne sera en tout cas pas le Mali. Les Eléphants ont surclasse (3-0) dans la soirée de mardi, les Aigles du “Maliba” au stade Ohené Djan. Provoquant du coup leur élimination de la compétition. Face a l’équipe deJean- François Jodar, celle de Gérard Gili a fait une impressionnante démonstration, confirmant s’il en était besoin, son statut de super favori de cette CAN 2008.
Dans ce match presque sans enjeu pour les Ivoiriens, les Maliens n’ont pas été à la hauteur des débats. Alors qu’ils n’avaient besoin que d’un petit point pour passer au tour suivant, en l’absence de leur capitaine Mahamadou Diarra, les Aigles se sont révélé incapable de prendre le match à leur compte.
La période d’observation n’a dure que dix minutes; le temps pour Didier Drogba d’ouvrir la marque d’un majestueux plat du pied a l’entrée de la surface malienne.
Alors qu’on s’attendait à une réaction des coéquipiers de Fréderic Kanouté, ce sont plutôt ceux de Drogba qui continuent d’imprimer leur marque à la rencontre.
Arouna Koné (27e), manque même de faire le break sur une tête décroisée qui effleure le montant droit de Mahamadou Sidibé. La première véritable offensive malienne interviendra deux minutes après de la tête du géant Sammy Traore.
Maitrisant le match à souhait, gérant ses efforts, c’est avec ce but d’avance que la Cote d’Ivoire regagnera les vestiaires. Le coach malien profitera de la période d’oxygénation pour injecter du sang neuf a son équipe. Il laisse les stars Kanouté et Adama Coulibaly au vestiaire. Malheureusement pour lui, son inspiration n’est  pas payante, car la Cote d’ Ivoire débute la seconde période comme elle avait terminé la première: neuf  minutes seulement après la reprise, Zoro Marc donne une connotation plus salée au score en coupant au premier poteau un corner tire par Kader Keita. Le match était plié. La cause des maliens dite.
La suite de la rencontre ne sera qu’une démonstration de force des Ivoiriens. La paire Zoro- Zokora est impériale en défense, Yaya Toure royal dans l’axe médian, le collectif ivoirien rode. Il donnera d’allier à la 84 mn la pleine mesure de son talent. Suite à une combinaison d’école, Yaya Toure décoche un tir que le gardien malien repousse. En embuscade, Sanogo signe le 3-0.
La suite des débats ne sera qu’une partie de plaisir pour les Eléphants et un calvaire pour les Aigles. Avec trois succès en autant de rencontres, la Cote d’ivoire termine logiquement a la tête du “groupe de la mort“. En ballotage favorable avant cette journée, le Mali se retrouve, lui, six pieds sous terre. Vainqueur du Benin (2-0), c’est le  Nigeria qui accompagnera la Cote d’ivoire en quart de finale.     Joachim TiegnaEnvoye special a Accra

A lire aussi ...

TOP