Flash Info

  • 21/10/2019Cyclisme: Deux cyclistes ivoiriens victimes d'un accident de la circulation sur la voie express du nord (FIC)
  • 20/10/2019Football-CHAN 2020: La Côte d'Ivoire éliminée par le Niger
  • 20/10/2019Football-El.CHAN 2020: Côte d’Ivoire 1-0 Niger
  • 20/10/2019Auto-Deuil: Le pilote ivoirien Soumahoro Moriféré décédé ce matin à la suite d'un malaise
  • 18/10/2019Football-El.CHAN 2020: L'entrée au stade pour le duel Côte d'Ivoire-Niger est gratuite
  • 18/10/2019Football-EL.CHAN 2020 : Côte d'Ivoire-Niger prévu le dimanche 20 octobre au stade Félix Houphouët-Boigny

Omnisports : La convention d'objectifs voit le jour

Côte d'Ivoire
Autres Sports

Omnisports : La convention d'objectifs voit le jour

3 October 2019 0

La salle de conférence du Ministère des sports a été témoin le mercredi 02 Octobre dernier de la cérémonie officielle de signature des conventions d'objectifs entre le Ministère des Sports dirigée par Claude Paulin Danho et les fédérations sportives ivoiriennes.

Un jour nouveau se lève sur le sport ivoirien. Tant le pas posé, en plus d'être historique, jette les bases d'une ère nouvelle pour le sport ivoirien. La professionnalisation. Votée le 22 décembre 2014, la loi N° 2014-856 n'a qu'un seul objectif. « Faire du sport un facteur de création de richesses, d’amélioration du bien-être des populations et de promotion de la Côte d’Ivoire à travers les compétitions internationales ». Restée dans les tiroirs depuis 5 ans, la vulgarisation de cette loi devient une réalité grâce à la signature des conventions d'objectifs avec les fédérations.

Premier à ouvrir la série des allocations, Bertin Koffi Kan, le Directeur général des sports a relevé la bonne santé des relations entre le ministère et les fédérations. Mais surtout, leurs oreilles favorables à la convention. « La présence de ces illustres présidents témoigne de l'efficience de notre étroite collaboration. À ce jour ce sont 44 fédérations sur 46 (en attendant les signatures de l'athlétisme et de l'équitation) qui ont effectivement signé la convention d'objectifs » a-t-il indiqué non sans rappeler l'importance de la convention. « Vous conviendrez avec moi que cette cérémonie marque l'ouverture d'une page nouvelle de l'histoire du sport en Côte d’Ivoire ».

A sa suite, Soumahoro Mamadou, le président de la conférence nationale des fédérations sportives de Cote d'Ivoire a pour sa part témoigner sa gratitude au ministère des sports pour la mise œuvre de la loi relative au sport. « Je voudrais, au nom de la CONAFESCI, féliciter Monsieur Claude Paulin Danho pour sa promptitude dans la prise des décisions, du règlement des incompréhensions » a déclaré le président des présidents de fédération sans manquer de faire des doléances.

Danho en phase avec les présidents de fédération

S'adressant aux patrons des fédérations après la signature symbolique de la convention, Claude Paulin Danho a traduit toute sa foi en un futur glorieux du sport ivoirien à travers la mise en œuvre de cette loi. « Cette convention dont nous sommes fiers aujourd'hui doit nous permettre d'avoir une approche nouvelle, novatrice, surtout dynamique qui fera de la famille sportive le lieu où nous pratiquons sincèrement la fraternité. Mais surtout où nous posons les jalons d'une bonne gouvernance de l'environnement du sport, pour marquer la marche résolue du sport vers une professionnalisation. Le sport doit également devenir un pilier de l'émergence. Pas comme un slogan mais une source réelle de création de richesses, de promotion de l'image de la Cote d'Ivoire tant sur le plan national qu'international et assurer par le sport le bien être des ivoiriens. » a rappelé le patron du sport ivoirien avant de poursuivre.

« A partir de cette cérémonie d'aujourd’hui, nous pouvons dire que les fédérations ont un cadre clair, figé, propre et consenti. Un cadre où nous pouvons nous juger de façon consensuelle. La fédération et le Ministère des sports sur des bases consensuelles et d'un commun accord » a-t-il insisté. Le premier responsable du sport a également félicité les acteurs du mouvement sportif avant de répondre à leurs doléances relatives au de plafonnage de la parafiscalité à partir de la 3e tranche, l'accélération de la remise des équipements sportifs et les compétitions internationales. Le ministre a clos son propos en assurant les fédérations du soutien de l'Etat de Côte d'Ivoire. « Le sport porte une valeur essentielle, c’est d'abord le bien-être de nos concitoyens. Il renforce également la cohésion sociale et  peut être source de création de richesses. En détectant des talents nous pouvons aider les jeunes ivoiriens à être une rampe de lancement social. Vous avez une lourde mission. Et pour cette mission l'Etat de Côte d'Ivoire doit vous accompagner et vous accompagnera » promet le ministre des sports

Pour ce qui est de la cérémonie d'hommage aux meilleurs athlètes et la remise des équipements sportifs, la date du 22 novembre prochain a été arrêtée. C’est donc tout heureux et en phase pour tourner les pages des sentiers battus et passer à une réelle professionnalisation du sport ivoirien que tous sont répartis.

Lebéni KOFFI

A lire aussi ...

TOP