Flash Info

  • 27/05/2020Football-Côte d'Ivoire : La FIF acquiert un car-régie d'une valeur de près de 400 millions de Frs Cfa
  • 27/05/2020Basket-Côte d'Ivoire : La Fédérationa initié une série de formation pour les jeunes coachs
  • 27/05/2020Football-Coronavirus : Coulibaly Wonlo, Sylvains Gbohouo et 5 autres footballeurs ivoiriens bloqués en RDC demandent à être rapatriés
  • 22/05/2020Football-CAF : Sidy Diallo nommé membre de la Commission d'Organisation de la CAN pour le cycle 2019-2021
  • 22/05/2020Football-Côte d'Ivoire : L'élection à la présidence de la FIF est fixée au samedi 22 août 2020
  • 22/05/2020Football-Coronavirus : Serge Aurier sanctionné par Tottenham pour non-respect des mesures barrières

Mondial Féminin : L’Afrique grandit

Basketball

Mondial Féminin : L’Afrique grandit

27 September 2018 0

La Coupe du Monde de basket féminin met en lumière le progrès des deux représentants africains.

Au coup de sifflet final du quart Argentine-Nigéria, l exultation du banc nigérian et de toute la petite colonie africaine à Tenerife, est loin d’être anodin. L’expression de la satisfaction d’un continent abonné à faire que de la figuration à ce rendez-vous mondial.

Le Nigeria champion d’Afrique et le Sénégal vice-champion, ont surpris plus d un par leur progrès.

Décomplexées, les Lionnes du Sénégal, après avoir chuté  de 16 points face aux USA, prennent le dessus sur la Lettonie avant de succomber sur le fil face à d’expérimentées Chinoises. Passées proche de l’exploit, les Terangaises auraient pu offrir plus d’éclat au sursaut africain avec un billet pour les quarts. Ce n’est que partie remise pour une Afrique qui aurait, dans ce cas scruter une troisième place. Une autre chance de performance.

Le Nigeria, la fierté de l’Afrique

Les Nigérianes l’ont, quant à elles, réussi. Victorieuses de la Turquie et de l Argentine, elles ont su tenir la pression pour tenir le score et permettre à l’Afrique d’atteindre les quarts de finales. Un exploit à mettre à l’actif d’un physique aiguisé et d’un mental haut, à toute épreuve. Son homogénéité née d’un groupe dont la plupart évolue aux USA. La clé.

Les Etatsuniennes, seront la prochaine montagne à gravir. Difficile, mais pas impossible pour des Nigérianes portées par toute l’Afrique. Et ce, même si Sam Adamu, vice-président de la fédération nigériane, y voit une occasion pour faire briller et mûrir l’Afrique.

De la maturité, il en faudra forcément au Nigeria qui engrange depuis son arrivée en Espagne pour ce mondial. Mais de la graine, d’autres sélections africaines devront en prendre, comme la Côte d’Ivoire dont le basket peine à décoller tant en national qu’en international. Et cela date bien évidemment.

Guy Evrard SOTY

Envoyé spécial à Tenerife

 

A lire aussi ...

TOP