Flash Info

  • 31/03/2020Football-Senegal : Victime du Coronavirus, Pape Diouf est décédé le 31 mars 2020
  • 31/03/2020Football-Liga : Les joueurs du Barça abandonnent 70% de leur salaire
  • 31/03/2020Basket-NBA : Marcus Smart, l'arrière des Boston Celtics, guéri du coronavirus
  • 31/03/2020Football-Coronavirus : Jack Grealish, le capitaine d'Aston Villa, sanctionné pour être sorti de chez lui
  • 31/03/2020Football-Coronavirus :  550 employés non-sportifs de Tottenham vont voir leur salaire réduit de 20%
  • 31/03/2020Omnisports : Les Jeux méditerranéens (2021) à Oran dans le nord-ouest de l'Algérie reportés à 2022

Mahama Coulibaly : Ses 6 solutions pour redynamiser le basket ivoirien

Basketball

Mahama Coulibaly : Ses 6 solutions pour redynamiser le basket ivoirien

27 January 2020 0

Mahama Coulibaly a été élu le samedi 25 janvier à la tête de la Fédération Ivoirienne de Basket. Un succès à la suite d'une campagne loin des médias mais proche des acteurs principaux du basket. Une stratégié payante sur la base d'un programme présenté, de longue date, aux clubs, mais ventilé à quelques heures du scrutin sur sa page facebook. Une feuille de route que lui et son équipe ont baptisé, « les 6 piliers » appuyé sur le slogan "Basket D'Ivoire".

Son mandat de 4 ans passe par une organisation professionnelle fédérale. L'idée sera de créer une « administration formelle avec des contrats stables pour les fonctions clés », nous indique le nouveau président de la FIBB. Ces postes sont une direction administrative, une comptabilité, une commission pour le planning et les compétitions, des fonctions de marketing et multimédias, un responsable de la logistique et une Direction Technique Nationale plus dynamique. Un point qui aura pour objectif « d'améliorer le cadre de travail par un programme patrimonial ». Mais aussi de créer les conditions d'une « bonne gouvernance par un accès aux informations » tant pour les clubs que pour les partenaires publics et privés. Mais avant, le président Mahama prévoit une révision des textes statutaires et règlementaires afin de les adapter à la réalité du moment". Ainsi, une réunion avec les clubs, aux lendemains de l'imminente passation de charges, est prévue pour revisiter la boussole du basket local.

Le deuxième pilier du programme de l'ère Mahama Coulibaly concerne la formation. Elle passe par le renforcement des capacités de 6 acteurs clés de la balle au panier. Les entraîneurs, les athlètes, les arbitres, le corps médical, les administratifs fédéraux et les administratifs des clubs, centres et ligues. Une vaste campagne qui aura pour but de redynamiser le championnat des jeunes afin qu'il soit national. Pour au finish déboucher sur "la mise en place d'un centre de haut niveau de basketball, pour avoir des athlètes et arbitres de niveau international", promet le président du CSA Treichville.

Homme de média, Mahama Coulibaly place en pole position, la promotion des compétitions du basket local. Pour attirer les spectateurs qui ont déserté le Palais des Sports. Mais aussi et surtout les media et les partenaires. Cela passera par « l'événementialisation » de chacune de ses organisations de la FIBB. D'ailleurs, la nouvelle administration de la Fédération ivoirienne prévoit célébrer et récompenser chaque année, les meilleurs acteurs de la discipline. Son quatrième pilier concerne le sponsoring et le financement de la pratique du basket en Côte d'Ivoire. Comme ailleurs, Mahama Coulibaly entend travailler sur la gestion des droits télé et les droits d'images de la FIBB. Mais aussi se lancer dans la recherche de financement pour soutenir les clubs selon des règles qui seront définies en assemblée.

Le cinquième point du programme quadriennal de Mahama Coulibaly se penche sur la vulgarisation et la décentralisation de la pratique. Abidjan ne devrait donc plus être le seul centre névralgique du basket ivoirien. Puisque la nouvelle administration de la FIBB prévoit organiser des compétitions majeures jeunes et seniors à l'intérieur du pays. Le sixième pilier aiguise le volet social avec la promotion du genre et la réactivation du handibasketball. Un parchemin qui a pour objectif de repositionner le basket au plan local, d'obtenir un titre continental dans l'une des catégories sur les 4 ans, d'atteindre une semi-professionnalisation de l'élite tant en homme qu'en dame, de développer 10 clubs de l'intérieur du pays d'ici 2022. Plus qu'une promesse, c'est la volonté affichée par l'administration Mahama Coulibaly qui a séduit 75% de l'électorat. Mais qui devrait rejaillir sur tout le paysage du basket local.

Patrick GUITEY

A lire aussi ...

TOP