Flash Info

  • 17/12/2017Football-Ligue 1-11è journée: USC Bassam 1-1 Stade d'Abidjan - WAC 2-2 ASI Abengourou
  • 17/12/2017Football: L'Intersyndical remporte le 17è Tournoi de la Confraternité face à l'URPCI
  • 17/12/2017Football-11è journée: Moossou FC 1-0 Africa Sports - Bouaké FC 1-2 ASEC - FC San Pedro 2-1 SC Gagnoa - SOA 0-1 Séwé -
  • 17/12/2017Football-Ligue 1-11è journée: AFAD 0-0 AS Tanda
  • 17/12/2017Football-Ligue 1-11è journée: Moossou FC-Africa Sports arrêté pour cause d'intempérie
  • 17/12/2017Cyclisme : Allah Kouamé Jean-Marie réélu pour 4 ans à la tête de la Fédération ivoirienne
Basketball

Kani Kouyaté au dessus du lot

16 October 2017 0

Kani Kouyaté brille au cœur de la Ligue féminine 2. Avec des stats affolantes, la capitaine de l’équipe nationale de Côte d’Ivoire a fait partie des satisfactions de l’équipe de Saint Paul Rezé.

En Ligue Féminine 2 de la FFBB, Saint Paul Rezé occupe la 8è place  sur 12 équipe participante. Un classement qui ne devrait pas réjouir les observateurs au sujet du club nantais. Et ce ne sont pas les deux défaites consécutives lors des 3è et 4è journées du championnat face respectivement à Reims et Graffenstaden, qui feront basculer vers le contraire. Dans cette grisaille émerge Kani Kouyaté.

Face aux difficultés de ses filles, notamment Jennifer Digbeu le coach Cissé Mamadou a confié les clés de son équipe à l’ex-ailière du CSA Treichville. Si cela n’a pas porté de fruit pour le collectif, la confiance attribuée à permis à Kani de s’élever dans ses stats.

16 points, 11 rebonds, 4 passes décisives lors de la défaites de la 3è journée face à Reims (68-77), et 8 points, 7 rebonds face à Graffenstaden (69-65). Un début de saison élogieux qui l’installe au sommet de la liste des joueuses suivies par les plus grands en LF1.

De l’impact et de l’explosivité retrouvés. Un retour à ses fondamentaux de l’époque d’Abidjan qu’elle justifie à travers le retour aux sources qu’a été le dernier Afrobasket Féminin à Bamako.

On me prend pour l’américaine du coin“

« Je remercie mon président du CSA Treichville. Parce qu’il m’a convaincu d’aller à l’Afrobasket, même sans prime. Il avait vu l’un de mes matchs la saison dernière et avait attiré mon attention sur ma baisse de régime sur certains fondamentaux. Pour lui, j’avais perdu ma grinta pour devenir une joueuse “française“ au lieu d’être une joueuse “américaine“. Aujourd'hui effectivement on me prend pour l’américaine du coin », a-t-elle confié. Une reprise en main de son jeu sur laquelle Saint Paul Rezé entend voguer pour remonter au classement très rapidement. Et cela passe déjà par une victoire face au Toulouse Métropole Basket, le 21 octobre prochain, à domicile.

“Kani a le niveau pour évoluer en LFB“

Au-delà du combat pour la montée dans l’élite, c’est un avenir radieux que projette justement son “conseiller“, à l’instar des observateurs du basket féminin français. Invité par Entente Sportive Basket de Villeneuve d'Ascq (Esbva), club partenaire du CSA Treichville, Mahama Coulibaly n’a pas manqué d’afficher les prochains rendez-vous avec le club de Lille, mais aussi de souligner la progression reprise par Kani, capable d’évoluer dans l’élite du basket féminin français. « Nous travaillons avec Esbva pour renforcer notre savoir-faire local et pour en faire bénéficier nos meilleures joueuses qui intègreront l’effectif lillois. C’est dans ce sens qu’une visite du directeur sportif et du manager général, est prévue pour bientôt à Treichville. Aussi concernant Kani, après avoir vu un match de Coupe d’Europe du club, je note humblement qu’elle a parfaitement le niveau pour évoluer dans un club comme l’Esbva. Mais c’est une question de temps et d’opportunité. Qu’elle continue sur sa lancée et tout se fera naturellement », a-t-il indiqué confiant.

Iris de Bankolé

A lire aussi ...

TOP