Galérie Photo   |

  Se connecter  |




Football-CAN 2017- 3e journée : Groupe A: Gabon 0-0 Cameroun -- Guinée Bissau 0-2 Burkina Faso                 Football-CAN 2017-Groupe A : Blessés Johann Obiang et Mario Lemina sont forfaits pour le match du Cameroun                 Football-Côte d'Ivoire : Un championnat de jeunes s'ouvre à partir du 18 février 2017                 Basket-Côte d'Ivoire : Assemblée générale ordinaire prévue le 28 janvier 2017 au GSPM d'Adjamé                 Football-CAN 2017 : Aucun journaliste ivoirien exclu de la couverture de la compétition au Gabon                


Lazare Bouabré : « Le Stade arrête le championnat »
Lazare Bouabré, le head-coach de la section masculine du Stade d’Abidjan, annonce le retrait du Stade de toutes les compétitions fédérales.
Mise à jour le 15-04-2016 16:58

Lazare, quelle est la situation qui prévaut au sein du club dont vous avez à charge la section masculine ?

 

L’année dernière, nous avions deux présidents. M. Haidara Mohamed et Maitre Mondon Désiré. Aujourd’hui, M. Haidara est allé à  Ramblers. Quant à maitre Mondon Désiré il s’est dit incapable de gérer l’équipe à lui seul et a même suggéré qu’on n’engage pas l’équipe cette saison. Mais nous avons des joueurs avec  qui nous partageons de longues années. On ne pouvait donc pas les laisser sur le carreau. Nous avons pris sur nous de rencontrer des personnes qui  nous ont soutenu afin que nous engagions l’équipe cette année. Maitre Mondon Désiré ayant appris que l’équipe a été engagée n’a pas apprécié. Il a trouvé cela anormal puisqu’il est le président par intérim  et reconnu par le  Stade d’Abidjan. Je ne sais ce qu’il a dit aux autres qui nous ont aidés à nous engager, mais ceux-ci nous ont lâchés. C’est maintenant moi,  en tant que coach qui m’occupe des hommes et coach Paulin qui gère les dames depuis le début du championnat. Nous sommes essoufflés, alors nous jugeons bon que le Stade arrête le championnat. Les filles ont déjà arrêté avec le forfait contre le CSA.

 

Le Stade va-t-il véritablement jeter l’éponge ?

 

Evidemment, puisque nous ne disposons pas plus de moyens financiers pour payer le transport des enfants lors des séances d’entrainements et des matchs. Et même pour acheter de l’eau. Les filles ont déjà arrêté avec le forfait contre le Csa. Les hommes quittent la compétition après le match contre la JCA (dimanche dernier).

 

Êtes-vous rentré en contact avec le président Haidara pour arrondir les angles ?

 

Nous ne sommes pas rentrés en contact avec Haidara puisque Me Mondon Désiré nous a déjà dit lors d’une réunion que M. Haidara étant à Ramblers ne sera plus à même de diriger les deux équipes. Il lui revient à lui Maitre Mondon Désiré d’assurer la gestion du Stade section basket. Voilà où nous en étions. Lorsque nous lui avons fait cas des dépenses à effectuer, il nous a rétorqué qu’il ne peut pas, à lui seul, faire face. Il a jugé  judicieux que nous n’engagions pas l’équipe cette saison  mais plutôt la prochaine saison.

 

M Haidara ne nous a pas rencontrés. En  début de saison, nous l’avons joint. Il nous aidé à obtenir le terrain extérieur du parc pour nos entrainements  jusqu’à ce que les travaux de la salle polyvalente débutent. Nous devions alors nous rabattre sur le Champroux où nous devions nous acquitter de certains frais. C’est à cette période que Mondon Désiré nous a laissé entendre que M. Haidara  ne continuait plus avec le  stade car il avait rejoint Ramblers.

 

Y a-t-il des règles qui interdisent des présidents de gérer deux clubs à la fois ?

 

Ce n’est pas une question de règles  mais plutôt  financière .M. Haidara ne peut pas supporter financièrement les deux équipes.

 

Est-ce la véritable raison ?

 

Il n’y a pas de lisibilité au niveau de la présidence et des moyens  en vue de motiver les athlètes. L’année dernière nous avions réalisé une belle saison. Mais nous avons perdu cinq  joueurs  majeurs dont Cyrille Adjéhi, Serge Asselain, Alpha Touré. Avec le départ de ces joueurs, nous nous sommes retrouvés à 7 joueurs. Il fallait donc  recruter  mais sans moyens comment y parvenir ? Même ceux qui souhaitaient signer ont changé d’avis. Les entrainements ne se font pas comme il se doit. Tout ceci explique ce parcours catastrophique.

 

Qu’est que ça vous fait de savoir le Stade  dans cette situation ?

 

C’est vraiment terrible pour les joueurs parce que nous avions de réelles ambitions cette saison. Le Stade c’est trois années dans l’élite. La première nous avions jouer les play-offs, la deuxième nous avions été 4è  et cette année nous entendions disputer la finale. Malheureusement cette situation vient nous couper l’herbe sous les pieds. Nous sommes vraiment déboutés et découragés par ce que nous traversons cette année. C’est pénible pour les athlètes. En tant que coach, je peux aller monnayer mon talent ailleurs mais mon objectif était de garder ce groupe que j’ai façonné depuis des années. C’est dommage pour ce club qui porte un nom aussi mythique qu’illustre. Si c’était mon club Ermess je pouvais le gérer à ma guise mais là… 

 

 N’y a-t-il pas des lueurs d’espoirs ? Des médiations ne sont-elles pas possibles pour sauver le stade ?

 

Je ne vois aucune lueur à l’horizon. Nous étions à un doigt de nous réconcilier avec nos partenaires qui nous avaient aidés à nous engager cette saison, et qui se sont rétractés après. Mais cela n’a pas été possible.

 

Vous avez essayé de les joindre à nouveau ?

 

Oui mais plus personne ne veut s’engager à nouveau. Nous ne savons jusque là ce qui leur a été dit pour qu’ils se comportent de la sorte.

 

 

Réalisée par Michael KOUAKOU

 
RÉAGISSEZ À CET ARTICLE
  A lire aussi ...

Le Stade connait des perturbations dans sa saison. Alors que la section féminine a déclaré forfait,.....    

Silencieux jusque là, Kouakou N’Dri est sorti de sa tanière, après le débat attendu des candidats.....    

Président du Club sportif d'Abidjan (Csa), l'un des clubs phares du basketball ivoirien, Coulibaly.....    

Souleymane Diabaté s’est encore illustré sous la tunique nationale. Pas les Eléphants qui passent.....    

Auteur d'un match de titan (16 points et 5 rebonds), le pivot de Limoges Fréjus Zerbo a été un des.....    

La victoire des dames du Club Sportif d’Abidjan face à la FBA lors de la seconde journée du.....    

 



Football-CAN 2017 : Côte d'Ivoire 2-2 RD Congo (Ambiance à Cocody)