Flash Info

  • 31/03/2020Football-Senegal : Victime du Coronavirus, Pape Diouf est décédé le 31 mars 2020
  • 31/03/2020Football-Liga : Les joueurs du Barça abandonnent 70% de leur salaire
  • 31/03/2020Basket-NBA : Marcus Smart, l'arrière des Boston Celtics, guéri du coronavirus
  • 31/03/2020Football-Coronavirus : Jack Grealish, le capitaine d'Aston Villa, sanctionné pour être sorti de chez lui
  • 31/03/2020Football-Coronavirus :  550 employés non-sportifs de Tottenham vont voir leur salaire réduit de 20%
  • 31/03/2020Omnisports : Les Jeux méditerranéens (2021) à Oran dans le nord-ouest de l'Algérie reportés à 2022

Francophonie 2017 : Les Wallonnes ont leur revanche sur les Eléphantes

Basketball

Francophonie 2017 : Les Wallonnes ont leur revanche sur les Eléphantes

23 July 2017 0

Dans le Tournoi de basket féminin, la Côte d’Ivoire s’est inclinée pour la première fois dans le groupe A face à la Fédération de Wallonie-Bruxelles sur le score de 63-49.

La rencontre au Hall 1 des Sports de Treichville transpirait la finale du tournoi d’il y a quatre ans, à Nice. « Dire qu’il y avait de la revanche dans l’air, c’est un peu trop », confiait Fabienne Georis, la head-coach de la Wallonie. Sur le parquet, ses filles étaient plutôt dans cet état d’esprit. Et les commandes sont vite prises au 1er quart-temps (17-8). Bénéficiant d’une journée de repos grâce à l’absence du Gabon, les Wallonnes plus fraîches consolident leur avance au terme du 2è quart-temps. Mais elle plutôt maigre (28-24). La faute au réveille de Kouakou Amandine, MVP de la partie avec 20 points et 11 rebonds.

Dans la seconde partie du choc, Diawara Diaférima s’y met dans la raquette. Ses 8 rebonds dont 5 défensifs font du bien aux Eléphantes, et ses 15 points permettent à la Côte d’Ivoire de rêver à un renversement de la tendance. Si l’entreprise est presqu’une réalité au terme du 3è quart-temps (44-43), elle devient illusoire au fil des minutes suivantes. Seigneuriale dans la raquette, Maes Jaleesa (14 points, 8 rebonds) appuie sur les limites physiques des Ivoiriennes.  La main chaude de Doppee Natacha à chaque approche maintient la Côte d’Ivoire à distance avant une échappée inexorable au terme du match (63-49).

Vainqueur des médaillées d’or de Nice, la Wallonie reste plutôt mesurée dans sa célébration. « Nous y allons match par match. Notre objectif va se dévoiler au fur à mesure de la compétition », nous a confié Fabienne Georis qui avait quand du mal à cacher sa joie après un match abouti « sur le plan défensif. Car c’est là où les Ivoiriennes sont vraiment fortes ». De quoi booster, après cette défaite, le moral des Eléphantes qui ont la clé de leur prochain rebond dans la compétition.  

Iris de Bankolé

A lire aussi ...

TOP