Flash Info

  • 28/07/2017Francophonie 2017-Football: La Côte d'Ivoire a battu le Mali (2-1) en demie-finale
  • 26/07/2017Francophonie 2017-Basket: Le Sénégal bat la Côte d'Ivoire en quart de finale (54-46)
  • 26/07/2017Francophonie 2017-Basket-Dame: La France bat la Roumanie (74-43) et se hisse en demie
  • 26/07/2017Francophonie 2017-Judo: L'ivoirienne Fatim Fofana médaillée de bronze chez les -70 kg
  • 26/07/2017Francophonie 2017-Judo: L'ivoirienne Dabonné Zoulehia médaillée d'argent chez les -65kg
  • 25/07/2017Francophonie 2017-Athlétisme: Le relais 4x100m masculin ivoirien médaillé d'or
Basketball

Cocody et Koumassi au sommet de la Junior NBA 2017

17 July 2017 0

L’édition 2017 de la Junior NBA Côte d’Ivoire s’est achevée le samedi dernier avec les victoires des communes de Cocody et de Koumassi.

Au Forum de l’Université de Côte d’Ivoire, le samedi 15 juillet 2017 était jour de finale. Chez les garçons,  les Sacramento Kings du Collège Moderne de Cocody ont dominé l’Orlando Magic de l’Ecole Militaire préparatoire technique (EMPT) sur le score de 39-34.

La compétition des filles, innovation de cette édition de la Junior NBA, a été remportée par Charlotte Hornets du Groupe scolaire Lagune de Koumassi. Les jeunes filles d’Abidjan-sud se sont défaites facilement de l’Utah Jazz du Collège Jules Vernes de Cocody (19-6).

Le coup d’envoi de l’édition 2017 de la Junior NBA de Côte d’Ivoire a été donné le 4 mars dernier. Cette compétition a regroupé 60 équipes équitablement réparties entre les garçons et les filles.

Pour coller aux réalités de la NBA, chaque établissement inscrit portait le nom d’une franchise de la Ligue nord américaine. La compétition qui a duré 15 semaines a bénéficié de l’appui financier de la société de téléphonie mobile MTN, sponsor officiel de l’évènement.

Pour les organisateurs, le plus important était de continuer à préserver la flamme du basket au sein de la jeunesse scolaire ivoirienne. Au-delà de la formation des jeunes, NBA Afrique prévoit également des modules pour le perfectionnement des encadreurs et des arbitres.

 

Patrick GUITEY

A lire aussi ...

TOP