Flash Info

  • 24/08/2019Basket-CdM 2019-Amical: Côte d’Ivoire 78-58 Fujian SBS (équipe chinoise)
  • 24/08/2019Football-Ligue 1-2e journée : RCA 1-1 USC Bassam - Issia Wazi 1-2 Sol FC
  • 24/08/2019Jeux Africa 2019-Taekwondo: La Côte d'Ivoire obtient 10 médailles (3 Or, 2 Argents, 5 Bronzes) sur 12 athlètes présents à Rabat
  • 24/08/2019Foot-Caf LdC 2020: Le Al Ahly du Caire étrille Atlabara du sud-Soudan 9-0 (4-0 aller) au tour préliminaire
  • 24/08/2019Basket-NBA: Le basketteur américain Dwight Howard s'est engagé pour un an avec les Los Angeles Lakers
  • 23/08/2019Football-Ligue 1-2è journée: Initialement prévu le 25 août, Africa-WAC reporté au 4 septembre à 15h au stade Houphouët-Boigny

Basketball-Randoald Dessarzin (Entraîneur national) : : « Je n’étais pas soutenu »

Basketball

Basketball-Randoald Dessarzin (Entraîneur national) : : « Je n’étais pas soutenu »

15 September 2010 0
« Je n’étais pas soutenu »

Deux semaines après la fin de l’aventure ivoirienne à la Coupe du monde, l’entraineur des Eléphants qui a décidé de quitter la sélection, assène ses vérités. Le sélectionneur national affirme notamment avoir été victime de coups bas.
Randoal Dessarzin est un technicien heureux. Le désormais ex-entraineur de la Côte d’Ivoire a bien apprécié les moments vécus avec les Ivoiriens à la Coupe du monde de basketball en Turquie. Le Français a aussi aimé la qualité de jeu offerte lors de certains matches de cette Coupe du monde par ses ouailles. Des belles prestations qui lui laissent enfin de compte des regrets. « Je voir la bouteille à moitié pleine qu’à moitié vide. On est en constante progression. On a été solide et montré de bonnes choses devant des gros calibres comme la Russie, la Chine ou encore la Grèce. Il y a aussi notre victoire contre Porto Rico qui, malheureusement n’a pas été suffisante pour nous qualifier », dit-il.
"Il y avait des problèmes dans les coulisses"
Mais, Randoal Dessarzin, qui a décidé de mettre fin à son aventure ivoirienne n’oublie pas aussi les problèmes qui ont handicapé son équipe hors des parquets. « Il y a des choses qui n’ont pas marché en amont, notamment dans la rigueur et la discipline de groupe. Ces manquements extrasportifs ont beaucoup influé sur les performances sur le terrain », fait-il savoir.
En outre, le technicien français évoque un manque de soutien de sa personne. Certaines personnes passaient outre son autorité. « Je n’ai pas toujours eu le sentiment d’être le capitaine du bateau alors que je devais être le capitaine du bateau. Il y a eu trop de petites choses dans les coulisses qui m’ont donné le sentiment de ne pas être soutenu », assène le coach Dessarzin. Pour autant, le technicien ne part pas avec des regrets. Il préfère retenir les bons moments vécus : « Ce fut une superbe expérience. Je porterai toujours les couleurs ivoiriennes dans mon cœur. Je me suis identifié à cette équipe et à cette expérience ».  Abdoul KAPOabdoul.kapo@sport-ivoire.ci

A lire aussi ...

TOP