Flash Info

  • Il y a 3 heures 27 minSpécial Olympics World Games 2019: La Côte d'Ivoire médaillée de bronze au tournoi masculin de handball
  • Il y a 4 heures 48 minTaekwondo-Open de Belgique: Cissé Cheick et Ruth Gbagbi médaillés d'argent et de bronze
  • Il y a 5 heures 26 minSpécial Olympics World Games 2019: La Côte d'Ivoire en finale du tournoi de basket-ball feminin
  • Il y a 5 heures 27 minSpécial Olympics World Games 2019: La Côte d'Ivoire médaillée d'or au tournoi de football féminin
  • Il y a 8 heures 5 minFootball-El. Can 2019: La séance d’entraînement des Eléphants prévue le mercredi 20 mars 2019 à 16h00 au stade Félix Houphouët-Boigny, est ouverte à la presse et au public
  • 18/03/2019Special Olympics World Games 2019: 17 médailles à présent pour la Côte d'Ivoire dont 8 Or, 2 Argent et 7 Bronze
Basketball

Basket-CDM : La Côte d'Ivoire de retour en coupe du monde ?

20 February 2019 0

Il reste encore deux billets en jeu pour aller représenter l'Afrique à la Coupe du Monde FIBA 2019. Quelles nations s'en empareront ? Qui de la République centrafricaine (CAF), du Sénégal, de la Côte d'Ivoire et du Cameroun , rejoindront l'Angola, le Nigeria et la Tunisie en Chine ?

À l'approche de l'ultime fenêtre des Éliminatoires Zone Afrique pour la Coupe du Monde, nous vous proposons d'evaluer les chances de qualification de la Côte d'Ivoire à cette compétition mondiale à laquelle elle n'a plus participé depuis 2010.

Du 22 au 24 février, la Côte d'Ivoire accueillera le Nigeria, le Rwanda, le Mali, le Sénégal et la CAF pour les derniers matchs du Groupe F.

Le scénario

 

Avec 13 points à leur actif, les 'Éléphants' partagent la troisième place du groupe avec la République centrafricaine (CAF). Les deux équipes ont remporté quatre des neuf matchs qu'elles ont disputés jusqu'à présent.

Toutefois, pour que la Côte d'Ivoire fassent partie des cinq représentants africains à la toute première Coupe du Monde FIBA à 32 équipes, il y a pas mal de calculs à faire.

Il apparaît évident qu'elle les a faits et qu'elle a conscience que la tâche sera extrêmement compliquée, mais comme se plaît à le rappeler le coach de la Côte d'Ivoire Paolo Povia, tout est encore mathématiquement possible.  

Les Ivoiriens se qualifieraient comme seconds du Groupe F s'ils gagnaient leurs trois derniers matchs et que les Sénégalais perdaient dans le même temps les trois leurs.

Ils peuvent aussi se qualifier comme meilleure troisième équipe des groupes E et F s'ils remportent leurs trois matchs avec une marge combinée d'au moins 65 ou 66 points, en fonction du nombre de points marqués (65 s'ils scorent 294 points ou plus, 66 s'ils en marquent moins de 294). 

La Côte d'Ivoire à la Coupe du Monde

 

Cela fait bientôt neuf ans que la Côte d'Ivoire est apparue pour la dernière fois à la Coupe du Monde en Turquie, où elle a gagné un seul de ses cinq matchs. À l'époque, les Africains de l'Ouest avaient manqué de peu leur qualification pour le second tour. Pour ce faire, ils devaient s'imposer contre le Porto Rico de 11 points ou plus, mais ils avaient dû se contenter d'un succès 88-79. 

Toutefois, ce sont toutes les défaites - contre la Turquie, la Russie, la Grèce et la Chine - qui ont été douloureuses pour cette équipe avide de succès.

Vingt-quatre ans plus tôt, la Côte d'Ivoire avait fait ses débuts à la Coupe du Monde en Espagne, mais elle y avait perdu tous ses cinq matchs.

Les joueurs clés : Diabate, Edi et Fofana

 

La Côte d'Ivoire alignera une équipe expérimentée à Abidjan. Souleyman Diabate (31 ans) a été le leader des 'Éléphants' sur le terrain et en dehors. En neuf matchs, il tourne à 9 points et 5 assists - meilleur de son équipe dans cette catégorie - de moyenne.

C'est dans les performances de Diabate que les Ivoiriens iront puiser l'énergie nécessaire à vaincre le Nigeria, le Mali et le Rwanda.

Et même si Diabate a joué un rôle prépondérant dans ces Éliminatoires, il n'est pas le seul à s'être illustré : Guy Edi et Vafessa Fofana ont également eu un grand impact sur le rendement de l'ancien champion d'Afrique, avec des moyennes combinés de 10.5 points et 5 rebonds par match.

L'avis de l'expert (Julio Chitunda)

 

Ces ultimes matchs des Éliminatoires pour la Coupe du Monde présentent une belle opportunité pour le basketball en Côte d'Ivoire, non seulement parce que ce sera la première fois en six ans que les Ivoiriens accueilleront un tournoi majeur, mais aussi parce que ce sera vraisemblablement la dernière fois que la plupart des membres de la sélection défendront les couleurs de leur pays à domicile.

Les joueurs et les coachs de la Côte d'Ivoire disent ne pas se sentir sous pression, en dépit du fait qu'ils joueront devant leurs fans et  que tout un pays attendra une qualification pour la Coupe du Monde FIBA 2019. Ils espèrent transmettre leurs ondes positives à leurs supporters, qui se souviennent sûrement encore de la déception engendrée par le décevant quatrième rang obtenu à l'issue du FIBA AfroBasket 2013 qu'elle avait organisé.

Des similitudes entre le championnat continental d'il y a six ans et les Éliminatoires de la semaine prochaine existent et elles doivent être prises en considération par l'équipe nationale de Côte d'Ivoire tout entière. À l'époque, trois places à la Coupe du Monde FIBA 2014 en Espagne étaient en jeu. 

Après avoir battu l'Algérie, le Sénégal (dans la phase de groupes), l'Égypte, le Burkina Faso et le Cameroun, les Ivoiriens s'étaient effondrés en demi-finale contre l'Angola, futur champion. Pour ne rien arranger, la Côte d'Ivoire s'était ensuite inclinée face au Sénégal lors de la finale pour la troisième place. 

Plus de la moitié de l'équipe de 2013 sera là la semaine prochaine. Nul doute que la sélection ivoirienne a donc pleinement conscience de l'importance de ces trois matchs.

Et la rencontre face au Nigeria le vendredi 22 février sera à n'en pas douter le plus important dans l'optique d'une éventuelle qualification pour la Coupe du Monde.  

La Côte d'Ivoire parviendra-t-elle à décrocher une place en Coupe du Monde pour la première fois depuis 2010 ?

Même si je pense qu'elle a les moyens de remporter ses trois matchs, mes sentiments et ma passion pour la Côte d'Ivoire me disent de répondre OUI, mais ma raison me dit NON. 

FIBA

A lire aussi ...

TOP