Flash Info

  • 16/04/2019Football-International: Blessé aux ischios avec le Celtic FC, Bayo Vakoum est forfait pour la suite de la saison
  • 16/04/2019Football-Afrique: Le tournoi féminin de l'UFOA B s'ouvre du 8 au 18 mai 2019 au Parc des Sports à Abidjan
  • 16/04/2019Escrime: L'Ivoirienne Gwladys Sakoa a terminé au 8è rang sur 50 participants au circuit de Talence disputé dimanche dernier
  • 16/04/2019Athlétisme-Afrique: Le Camerounais Malboum Kalkaba rempile pour un 4è mandat de 4 ans à la tête de la CAA
  • 16/04/2019Football-UFOA B-Dame-Tirage: (groupe A): Côte d'Ivoire, Togo, Sénégal, Ghana - (groupe B): Nigeria, Burkina Faso, Niger, Mali
  • 14/04/2019Football-23e journée-Ligue 1: ASEC 1-1 Africa - Bouaké FC 1-0 USC Bassam
Basketball

AfroLeague : Pourquoi il n’y a aucun club ivoirien

16 January 2019 0

La division africaine de FIBA a procédé au tirage au sort de la 1ère édition de l'AfroLeague. Une nouvelle compétition de clubs du continent. Samedi dernier à Abidjan, alors que Stéphane Konaté participait au tirage, aucun club ivoirien n'est sorti d'aucun pot. Pas d'équipe ivoirienne. Si des questions légitimes ont jailli au sujet de l'absence de club du pays abritant le siège de Fiba-Afrique, Mathieu Agui, président de la Fédération ivoirienne de basket (FIBB) a accepté de lever un coin de voile sur la situation.

En effet, il ne s'agit pas d'un problème d'organisation ni d'un manque de compétitivité. Plutôt du système de financement des compétitions internationales. Un handicap.  « La politique sportive est telle en Côte d'Ivoire que tous les clubs qui vont aux compétitions internationales dans tous les sports, sont pris en charge par l'Etat, par le biais de l'ONS ou de la régie du Ministère des Sports. Depuis quelques années, le budget mis à la disposition de la FIBB, mais géré directement par le Ministère ne suffit plus pour ces sorties internationales de clubs. Certains ont essayé de préfinancer mais n'ont pas (encore) été remboursés. Ils ont préféré ne plus sortir faute de moyens financiers. Voila le problème. Il est d'ordre financier car il faut mobiliser entre 100 et 200 millions de Frs Cfa pour participer á cette compétition », a confié le président de la FIBB.

Mais alors, conformément à la dernière sortie du Ministre Paulin Danho, la FIBB a-t-elle présenté à temps son programme à la tutelle? A cette question Mathieu Agui s'est voulu également limpide. « La FIBB a présenté au Ministère, toutes les compétitions prévues pour 2018. Nous avons été auditionnés (comme toutes les autres fédés) pour notre programme d'activités sur 3 á 4 ans. Le Ministère a décidé de nous attribuer 105 millions de Frs Cfa environ pour les compétitions internationales de 2018 (Ndlr: fenêtres FIBA et autres éventuellement). Faites vous mêmes les comptes sachant que chaque sortie internationale coûte en moyenne entre 50 et 70 millions ». Apparemment il était impossible pour la FIBB de voler au secours de ses clubs surtout que la Côte d'Ivoire devra s'employer pour la dernière fenêtre des éliminatoires de la Coupe du Monde 2019.

Pour permettre une représentation, même minimum de la Côte d’Ivoire aux compétitions internationales de clubs, La solution pour la FIBB demeure la revue à la hausse du portefeuille alloué à ce chapitre. Ainsi, « Augmenter le budget alloué pour les compétitions internationales en ce qui concerne les principaux sports de main (basket, handball, volleyball) est pour nous une solution », a corroboré Mathieu Agui.

Patrick GUITEY

A lire aussi ...

TOP