Flash Info

  • 28/07/2017Francophonie 2017-Football: La Côte d'Ivoire a battu le Mali (2-1) en demie-finale
  • 26/07/2017Francophonie 2017-Basket: Le Sénégal bat la Côte d'Ivoire en quart de finale (54-46)
  • 26/07/2017Francophonie 2017-Basket-Dame: La France bat la Roumanie (74-43) et se hisse en demie
  • 26/07/2017Francophonie 2017-Judo: L'ivoirienne Fatim Fofana médaillée de bronze chez les -70 kg
  • 26/07/2017Francophonie 2017-Judo: L'ivoirienne Dabonné Zoulehia médaillée d'argent chez les -65kg
  • 25/07/2017Francophonie 2017-Athlétisme: Le relais 4x100m masculin ivoirien médaillé d'or
Basketball
International

Kani et Saint-Paul en Ligue 2

24 May 2017 0

Kani Kouyaté et la formation de Saint Paul Rezé accèdent à la Ligue 2 du championnat français de basket féminin.

4 points. C’est l’écart que devait creuser Saint Paul Rezé pour accéder à l’étage supérieur. C’est fait. En effet, Kani Kouyaté et ses partenaires du BCSP ont dominé samedi dernier, la formation de La Tronche-Meylan (85-78). Une victoire, à laquelle l’internationale ivoirienne a activement participé, qui propulse le club en Ligue 2,  l’antichambre de la ligue professionnelle.

Après une saison difficile en Pro A avec la formation de Nantes Rezé et deux saisons avec la formation Thouarsaises en NF1 où elle s’est imposée avec brio, c’est au BCSP que l’ex pensionnaire du Club Sportif d’Abidjan Treichville pose ses valises en début de saison 2016-2017. Une autre saison de confirmation d’un talent jamais encore égratigné par le temps. La performance réalisée le met encore plus en exergue. Et elle, auteur de 17 points samedi dernier, est aux anges.

« C’est que du bonheur pour moi. Je tiens à remercier toutes les personnes qui m’ont soutenu depuis le début, particulièrement ma famille qui de jour comme de nuit, était à mes côtés. Mes premiers pas dans le championnat français, ça n’a pas été facile pour moi. Mais c’est à force de persévérance que j’y suis arrivée avec un groupe formidable », a confié Kani qui peut à présent savourer des vacances bien méritées.

 

Armel YAO

A lire aussi ...

TOP