Flash Info

  • 21/06/2017Football-Transfert : Nicolas Pépé (22 ans), s’engage avec le club lillois jusqu’en 2022.
  • 21/06/2017Football-Transfert: L'ASEC Mimosas annonce la signature de son gardien Hervé Koffi à Lille
  • 21/06/2017Football-Transfert: Ouattara Ibrahim, attaquant du Stade Abidjan, signe en faveur du Club Bizertin de Tunisie
  • 21/06/2017Athlétisme-Présidentielle FIA 2017: Serikpa Dago, Hervé Porquet et Serge Doh contestent un probable report de l'élection
  • 21/06/2017Football-Transfert: Seydou Doumbia annoncé en prêt au Sporting de Lisbonne
  • 19/06/2017Volley-Championnat National Masculin- 11è journée: Sun 3 sets 1 Bonoua
Basketball
Afrique

Le Congo renoncerait à l’Afrobasket 2017

14 April 2017 0

Le Congo ne veut plus accueillir l’Afrobasket 2017 masculin sensé se tenir sur ses terres du 19 au 30 août prochain.

Les inquiétudes du secrétaire général de Fiba-Afrique se confirment ainsi. Selon RFI, les autorités congolaises ont transmis à Fiba-Afrique, un courrier de renoncement à l’organisation de la compétition pour des raisons financières.

« Malheureusement, la conjoncture nationale et internationale marquée par la chute du prix du baril du pétrole, aggravée par un environnement socio-économique très morose, ne permet plus à la République du Congo d'honorer cet engagement », explique une partie d'un document non-publié par la radio française, et où il n'est pas fait mention de l'identité de l'autorité signataire du dudit document.

Selon une source, environ 195 millions de Frs Cfa sont demandés par Fiba-Afrique au pays organisateur. Et une somme de 975 millions de Frs Cfa est requise pour les droits de diffusion en local. Aussi, la période de la tenue de l’Afrobasket coïncide avec celle des élections législatives, synonyme de tension dans le pays. Des raisons qui pourraient également expliquer le présumé désistement du Congo Brazzaville.

Dans tous les cas, Fiba-Afrique, que nous avons essayé de joindre sans suite, n’a pas encore confirmé l’information. Ce qui n’empêche pas de s’appesantir sur ce qui pourrait être le plan B pour Fiba-Afrique, en cas de confirmation. Et comme d’habitude, des pays de l’Afrique du nord et de l’Afrique australe, qui présentent des garanties au niveau des infrastructures, pourraient se laisser convaincre par la confédération africaine de basket et accueillir l’événement.

 

Patrick GUITEY

A lire aussi ...

TOP