Flash Info

  • Il y a 7 heures 21 minFrance-CAEN-Christian Kouakou, victime d'une entorse de la cheville gauche, manquera quinze jours de compétition
  • 18/09/2017Football-Côte d'Ivoire: N'Dri Koffi Romaric a mis un terme à sa carrière de footballeur à 34 ans
  • 18/09/2017Cyclisme-Côte d'Ivoire: Allah Kouamé candidat à sa propre succession à la tête de la Fédération ivoirienne
  • 18/09/2017Afrobasket 2017 Dame : Les Eléphantes de Côte d'Ivoire attendent toujours leurs primes
  • 18/09/2017Football-France: Gervinho croit dans le travail de Rudi Garcia à l'Olympique de Marseille
  • 17/09/2017Football-Coupe UFOA 2017-Groupe B: Niger 0-0 Côte d'Ivoire
Basketball
Afrique

Afrobasket 2017 Masculin : Prévisible désillusion

11 September 2017 0

Les Eléphants ont subi leur troisième défaite d’affilée, mettant fin tristement à leur aventure à l’Afrobasket 2017.

Que pouvait-on espérer d’une équipe nationale sans préparation sérieuse, avec des athlètes en dessous des standards ?

Arrivée à Tunis aux pas de course, Hugues Occansey, au-delà de l’aspect technique, comptait sur le cœur de ses pachydermes pour honorer la patrie. Un objectif assez dilatoire quand on sait les exigences de la haute compétition. Expérience, bonne sélection et préparation adéquate. C’est tout le contraire qui nous a été servi. Et dans tous ses compartiments. La flagrance à l’écran, une évidence implacable.  

Passé à deux doigts de l’exploit face au Nigeria, l’on a mis aux oubliettes nos carences pour continuer à rêver d’un hypothétique second tour, qui aurait servi du coup, d’arbre qui aurait caché la forêt. La RD Congo de Mickaël Kabongo a fait descendre la Côte d’Ivoire de son songe, quand le Mali a poussé au bout l’humiliation, en infligeant une défaite de 29 points d’écart, à la bande à Solo Diabaté complètement désillusionnée. Aucune étincelle dans le groupe ivoire. Et cela était malheureusement prévisible pour un basket national dans l’agonie.

Guy Evrard SOTY

A lire aussi ...

TOP