Flash Info

  • Il y a 32 secAthlétisme : Meeting de Miramas : Arthur Cissé s'impose sur le 60 m et signe la 4e performance de l'année en 6"57 s
  • 03/02/2023Football-CHAN 2022 : Le Madagascar bat le Niger (0-1) et termine à la 3e place
  • 03/02/2023JO 2024 : La flamme partira de Marseille au printemps 2024
  • 03/02/2023Auto-Moto : Ford sera de retour en 2026 en Formule 1
  • 03/02/2023Football-International : Rosemonde Kouassi (Fleury FC) nommé pour le titre de joueuse du mois de janvier en D1 féminine française
  • 03/02/2023Cyclisme : 22 compétitions sont au calendrier (12 courses, 4 compétitions de VTT, 2 championnats BMX et 4 compétitions vélo ordinaire)

Natation : Vremen élu vice-président de la CANA à Dakar

Autres Sports

Natation : Vremen élu vice-président de la CANA à Dakar

7 June 2022 0

 La Côte d'Ivoire est revenue des 8e championnat d'Afrique de natation de la zone II à Dakar au Sénégal, récemment avec une bonne nouvelle. Il s'agit de l'élection de Serge Vremen Yvon au poste de 4e vice-président de la Confédération africaine de natation (CANA) de la zone II.

« Les élus sont la Guinée, le Mali, le Ghana et la Côte d'Ivoire au niveau de cette zone II de la CANA. 22 pays étaient présents à ce rendez-vous de Dakar. La durée du mandat est de quatre ans et le président de la zone II est un Sénégalais. Notre liste a battu celle conduite par le Cameroun, la Centrafrique, le Togo et le Cap-Vert », a expliqué Serge Vremen Yvon, le président de la Fédération ivoirienne de natation et sauvetage (FINS) de retour du Sénégal.

À propos des trois Éléphants nageurs présents à ce rendez-vous, même s'ils n'ont pas remporté de médailles, le patron de la natation en Côte d'Ivoire, salue leur jeune âge et se satisfait du fait qu'ils aient amélioré leur temps. « Les athlètes se sont bien battus, particulièrement la petite Diaby Aichatou, plus jeune de toutes les délégations avec 13 ans. Chaque athlète a nagé 4 courses. La petite a brillamment remporté sa série sur les 50m nage libre et les 50 m brasse. Les athlètes ont battu leurs performances d’antan et surtout avec aujourd’hui des temps officiels reconnus par la FINA », dira-t-il.

« Autre détail, c'est que les trois nageurs ivoiriens sont issus d'un club local, Assohou Bâtiment de Dabou. Cette année, la Fédération a misé sur les jeunes locaux, Surtout qu’on me reprochait de prendre les binationaux. Aujourd’hui nous sommes venus avec les locaux. Sinon les records sont détenus par Té Flan Talita, une binationale. Nous travaillons d'arrache-pied pour mettre sur pied une équipe nationale avec le mélange de locaux et de binationaux », a-t-il conclu.

SERCOM FINS

A lire aussi ...

TOP