Flash Info

  • Il y a 34 min 10 secFootball-Ligue 1-9e journée : WAC 0-1 SC Gagnoa - Issia Wazi 1-1 ASI
  • 04/12/2019Football-Ligue 1-9e journée : SOA 2-1 Bouaké FC - ASEC Mimosas 4-0 AS Tanda
  • 04/12/2019Football-Ligue 1-9e journée : USC Bassam 1-1 AFAD
  • 04/12/2019Football-Ligue 1 : Jean Baptiste Aka limogé par la SOA . Il est remplacé par Traoré Siaka (Gigi)
  • 02/12/2019Football-Ligue 1-8e journée : SOL FC 0-1 RCA -- Africa Sports 1-1 Issia Wazi
  • 02/12/2019Football-International: Lionel Messi élu Ballon d'Or France Football 2019

C?te d?Ivoire-Cameroun:Revue de presse des journaux ivoiriens et camerounais

Autres Sports

C?te d?Ivoire-Cameroun:Revue de presse des journaux ivoiriens et camerounais

6 September 2005 0
C?te d?Ivoire-Cameroun:Revue de presse des journaux ivoiriens 

et camerounais

De nombreux m?dias africains ont consacr? une partie de leur

?dition au match serr? C?te d?Ivoire-Cameroun (2-3) de dimanche, comptant pour les qualifications

jumel?es de la Coupe du Monde et de la Coupe d?Afrique des Nations 2006. Les journalistes ivoiriens

bl?ment les choix du s?lectionneur Henri Michel et relatent la peine des supporters des El?phants.

Leurs homologues camerounais f?licitent, pour leur part, la performance d?Achille Webo, auteurs des

trois buts des Lions Indomptables. Morceaux choisis. Les El?phants ivoiriens rentrent

aux vestiaires la trompe entre les jambes. L??quipe nationale ivoirienne s?est inclin?e, chez elle

dimanche, par deux buts ? trois contre son homologue camerounaise. Cette rencontre comptait pour les

qualifications jumel?es de la Coupe du Monde et de la Coupe d?Afrique des Nations 2006. Et la

d?faite ivoirienne compromet fortement les chances des joueurs d?Henri Michel de participer au

Mondial 2006, en Allemagne. Le Cameroun s?installe, pour sa part, en t?te de sa poule et est

quasiment assur? de sa qualification. Le match de dimanche ?tait donc lourd de cons?quences, ce qui

n?a pas ?chapp? aux m?dias des deux pays qui s?affrontaient.
Soir Info fustige en premier

lieu le gardien de but G?rard Gnanhouan, rempla?ant Jean Jacques Tizi? absent pour cause de fracture

du doigt, et l??quipe ivoirienne. ? Le malheur de la C?te d?Ivoire s?appelait Gnanhouan, un gardien

nul et moribond, entour? d?une d?fense centrale incapable de sursaut pour circonscrire les d?g?ts ?,

peut-on lire dans l??dito du journal ivoirien. Fraternit? Matin se montre plus mod?r? envers le

goal, qualifiant de ? sortie hasardeuse ? l?action qui a permis ? Achille Webo, auteurs des trois

buts camerounais, de marquer la premi?re fois (30?). Le quotidien ivoirien estime par ailleurs que

lors de cette rencontre Gnanhouan s?est retrouv? ? infortun? ? face au triple marqueur

camerounais.
Le s?lectionneur Henry Michel fustig?
L??dito de

Soir Info poursuit la mise en accusation en critiquant les choix du s?lectionneur fran?ais Henri

Michel : ? Les malheurs de la C?te d?Ivoire avaient surtout pour, entre autres noms, Henri Michel,

un coach ?galement incapable d?exploiter, ? bon escient, une ?quipe de r?ve mise ? sa disposition

par les dirigeants de la Fif (F?d?ration ivoirienne de football, ndlr) ?. Alors qu?un autre article

du journal consid?re que ? les El?phants footballeurs ont pratiquement rejou? le match qu?ils ont

perdu contre la France. Un match test qui a permis aux Camerounais de se faire une id?e des

faiblesses de l??quipe ivoirienne ?.
Selon Fraternit? Matin, le manque de chance ?tait

donc, notamment, au rendez-vous. Une hypoth?se qui semble convaincre certains journaux. ? Les dieux

du football n??taient pas du c?t? des Ivoiriens ?, ?crit Camer.be, un site camerounais. Et ce n?est

pas faute d?avoir pri?, si l?on en croit Le Patriote. ? Ang?line, assise face ? une bouteille de

bi?re prie ? fond. ?Que Dieu nous aide ? marquer notre 3e but pour les devancer?, ne cesse -t-elle

de souhaiter ?, rapporte le journal au moment o? le compteur du match affichait 2-2. Didier Drogba,

l?avant centre star de Chelsea, ? l?origine des deux buts ivoiriens, n?a cette fois pas pu revenir

au score.
Chacun glorifie ses buteurs
L?International ivoirien

n?a pas ?cop? de commentaires amers. Soir Info, dont la plume a ?t? plut?t dure avec les El?phants,

a salu? la prestation de Drogba-sauve-l?honneur. Il qualifie le footballeur talentueux de ? h?ros

malheureux ?, auteur d?une ? insolente r?ussite ? permettant aux El?phants de lutter ? armes un peu

plus ?gales. ? Ses efforts n?auront pas servi ? qualifier la C?te d?Ivoire. Toujours est-il que sa

vitesse, sa technique et son efficacit? ont fait r?ver plusieurs millions de personnes ?, ?crit le

journal. Alors que la C?te d?Ivoire se console en revenant sur les exploits de Didier Drogba, la

presse camerounaise se f?licite des buts inscrits par le joueur quasiment inconnu Achille

Webo.
? Revoyez cette passe - ? la Ronaldhino - de Salomon Olemb? pour servir Webo dans le

dos des d?fenseurs ivoiriens. Et que fait l?attaquant camerounais ? la lutte avec un Ivoirien ? Un

lob somptueux qui surprend le d?fenseur et met ? nu la f?brilit? du gardien Gnanhouan ?, rappelle

Cameroon Tribune se r?f?rant au premier but. Le journal, qui ne manque pas de congratuler les deux

autres frappes d?Achille Webo, explique tout de m?me que Drogba, ? ? lui seul, sans ?tre ?tincelant

dans le jeu, (...) a failli ruiner tous les espoirs camerounais ?. Alors que Camer.be salue

laconiquement ? les Ivoiriens qui se sont mobilis?s partout en C?te d?Ivoire ?, apr?s s??tre exclam?

: ? Adieu le Mondial ! ?
La presse a largement comment? l?apr?s coup de siffl? final. Chez

les Camerounais, la liesse ?tait totale. Cameroon Tribune d?crit ? une ambiance de carnaval qui

s?est empar?e des rues de la capitale camerounaise ? Yaound?. Les voitures klaxonnaient et on

dansait dans les rues. Du bikutisi et du makossa, ? mais surtout du Koup? Decal? comme pour c?l?brer

au rythme de cet air ivoirien, tr?s pris? par les Camerounais, la victoire des Lions sur les

El?phants ?, souligne le journal camerounais. Fous de joie, des jeunes clamaient : ? Drogba parle

encore, qui est le plus fort ? ?, rapporte-il. Les Camerounais de la diaspora n??taient pas en

reste.
Mal partis pour le mondial, mais ? d?couragement n?est pas ivoirien

?
Un bonheur qui tranchait avec la d?ception et la tristesse des Ivoiriens,

teint?s de col?re et d?incompr?hension. Nombreux sont ceux qui ?taient en larmes apr?s le match. Ils

?taient pr?s de 40 000, selon Soir Info, ? s??tre rendus au stade Houphou?t Boigny et beaucoup ont

suivi la rencontre sur leurs petits ?crans. Les rues ?taient d?cor?es pour pr?parer la f?te de la

victoire. Finalement, il a fallu tout remballer. On pleure, on peste, on s??vanouit de tristesse. ?

Melissa et son copain Jean-Claude ne peuvent retenir leurs larmes. Kon?, lui, s?appr?te ? mettre le

feu ? son tee-shirt ? l?effigie des El?phants ?, rapporte Le Patriote, qui rappelle que ? ces

Camerounais n?ont cess? de ?tuer? les Ivoiriens aux diff?rentes comp?titions internationales : Can

1970, 1974, 1984, 1986, 2000 et aujourd?hui en 2005 ?.
? Aujourd?hui, le r?veil a ?t?

douloureux, et les signes de la f?te ont disparu des rues d?Abidjan. Les couleurs nationales ne sont

plus visibles. Plus aucun gadget ? l?effigie des El?phants n?est port? ce lundi ?, commente

Fraternit? Matin. Car les implications de la d?faite de dimanche sont lourdes. D?aucuns pensent que

le Cameroun est ? ? 90 minutes du Mondial ? si tout se passe bien pour les Lions Indomptables contre

l?Egypte. La C?te d?Ivoire est, quant ? elle, condamn?e ? battre le Soudan s?il ne veulent pas ?tre

ray?s de la comp?tition. Certains Ivoiriens gardent toujours une once d?espoir. Ils estiment que

tout n?est pas perdu et que ? d?couragement n?est pas ivoirien ?.

A lire aussi ...

TOP