Flash Info

  • 12/08/2022Football-International : Sébastien Haller nommé dans le top 30 du Ballon d'Or
  • 12/08/2022Football-Transferts : Arnaud Kouao Koffi débarque au FC Metz pour 4 années en provenance du Vizela FC
  • 12/08/2022Football-International : Yaya Touré est le nouvel entraîneur des moins de 16 ans de Tottenham (Communiqué du club)
  • 12/08/2022Basketball : Anicet Lavodrama est le nouveau directeur technique national
  • 12/08/2022Football-International : Joueur UEFA de l'année : Benzema, Courtois et De Bruyne sont les finalistes
  • 12/08/2022AGE-Taekwondo : Les élections à la présidence de la Fédération Ivoirienne de Taekwondo prévues le 15 octobre prochain

(Sié Poda, DTN FIA) : « les clubs de l'intérieur feront sensation »

Autres Sports
Athlétisme

(Sié Poda, DTN FIA) : « les clubs de l'intérieur feront sensation »

16 March 2022 0

Présent à Daloa à la faveur des interclubs Zone B disputés à Daloa au coeur de la cité des antilopes, Poda Sié, le DTN à la FIA s'est prononcé sur cette compétition et a invité les autorités de la ville à s'engager aux côtés de la Ligue pour le rayonnement de l'athlétisme dans le haut Sassandra. Se projetant sur la grande finale du 09 avril prochain, le patron technique à la FIA a affiché sa pleine confiance aux clubs de l'intérieur.

Quelle réaction au soir de ces interclubs Zone B ?

 Nous nous sommes retrouvés à Daloa en ce jour de 12 mars 2022 dans le cadre des interclubs de la zone B qui ont regroupé les clubs de Daloa (2 clubs), San Pedro (1 club), Dimbokro (1 club), Korhogo (1 club) et Bouaké (2 clubs). Au total, 7 clubs ont sorti leurs meilleurs talents pour se jauger. Nous avons vu des enfants qui étaient enthousiastes malgré l’état de la piste. Nous voulons dire un grand merci à l'ONS qui a bien voulu nous laisser travailler par le truchement de la Ligue de Daloa qui a fait des retouches afin que le stade soit praticable. Nous félicitons la Ligue pour l'énorme travail abattu afin de faire de cette manifestation un réel succès.

Quel regard portez-vous sur le niveau de la compétition ?

Nous notons une progression. Il y a une belle progression au niveau des enfants qui sont issus de différents pôles. C’est vrai qu’à Korhogo, il n’y avait pas de pôles mais bientôt ça sera chose faite. Nous avons vu un peu la différence. Mais les zones où il y’a des pôles, les talents foisonnent. Nous avons SAC qui a beaucoup d’éléments dans le pôle de Daloa, nous avons aussi vu leur prestation. A Dimbokro, nous avons aussi Challengers dans le pôle de Dimbokro. À San Pedro, il faut dire que la quasi-totalité des jeunes se trouvent dans le pôle. Le niveau de prestation de San Pedro a été top .Nous pouvons nous estimer heureux d’avoir mis en place ces grands pôles d’entraînement.

Avez-vous noté quelques grands noms ?

Oui ! Au niveau des filles, Djéhi Lou Yoman Chantal sort du lot avec la petite Klah Dawa sans oublier Zoueu Rolande de Bouaké. À côté des filles, nous avons chez les hommes comme Koné Lamssa Ismaël, Kangouté Bourahima de San Pedro ainsi que Désiré Tuo de Korhogo. Il faut dire que ces jeunes seront l’avenir de l'athlétisme si nous les suivons.

Un mot sur San Pedro qui plane sur la zone B depuis deux saisons ?

C’est le travail. Quand nous nous concentrons sur le travail, il n’y a rien à dire. San Pedro, nous l’avons vu, les jeunes sont talentueux et il y’a aussi du sérieux. Nous ne disons pas que les autres n’y mettent pas du sérieux mais si les autres font un effort pour que certaines choses s’organisent, je pense que nous serons très heureux d’avoir beaucoup de San Pedro. Il faut dire aussi qu’à San Pedro, il y’a le jeune Innocent Loua qui est pratiquement seul avec un collège d'entraîneur. Ils font l'effort de travailler depuis que nous sommes passés pour une formation. Et ceux qui ont suivi la formation ont tenu à la mettre en valeur. Cela paie aujourd’hui.

Êtes-vous satisfait de l'organisation ?

Absolument ! C’est la première fois que nous organisons les interclubs ici. Daloa a fait l’effort de tenir la barre haute à travers les autorités et une entreprise de téléphonie mobile qui nous a aidés à disposer de chaises et de chapiteaux. Ce fut une réussite avec cette mobilisation de toutes les autorités et des populations.

Croyez-vous que le trio de la Zone B aura son mot à dire à Abidjan ?

Sans faux fuyant, je le dis oui. Et vous verrez. C’est à Abidjan certes, mais le nombre que les clubs d’ici ont pu drainer, qui ont pris part en termes d’athlètes, je pense qu’avec ce nombre et cette qualité en plus du tartan, cela fera fort. J’annonce encore l’arrivée de ceux-là à Abidjan. Nous attendons la zone A bientôt qui se fera le 26 de ce mois. Et à l’issue de la zone A, les trois qui sortiront vont recevoir les autres qui viendront de la zone B. Je crois  qu’il y a du bon travail qui se fait à l’intérieur. Et je crois en ces clubs.

Comment comptez-vous travailler avec les autorités de Daloa pour le rayonnement de la discipline ?

Dans les localités, nous ne demandons pas grande chose. Seulement l’accompagnement des autorités .Si ,elles  permettent à ces jeunes de pouvoir se déplacer de temps en temps pour se frotter aux autres, c'est déjà très bien. Parce qu’aujourd’hui nous avons vu Korhogo qui est venu de loin, Bouaké, Dimbokro et San Pedro qui étaient présents. Ce sont de gros efforts financiers. Si les différentes autorités dans chaque localité s’y mettent, je pense que ces jeunes-là seront reconnaissants un jour puis seront heureux d’appartenir à ces villes. Nous réitérons notre gratitude aux autorités de Daloa et leur demandons de mettre la main sur tout ce que nous avons semé et permettre à Daloa de progresser afin de pouvoir faire face aux prochaines échéances qui arrivent.

Réalisée par Lebéni KOFFI

A lire aussi ...

TOP