Flash Info

  • 11/07/2020Football-Élection FIF 2020: L'AFI va dévoiler son choix de candidat le lundi
  • 10/07/2020Football-Election FIF 2020 : L'Association des Médecins de Football de Côte d'Ivoire n'a fait aucun choix de candidat
  • 10/07/2020Basket: La Fédération Ivoirienne annonce l'arrivée d'un premier sponsor pour le basket local
  • 10/07/2020Football-Lonaci Ligue 1: Fonsinho déclare n'avoir jamais signé de contrat avec l'Africa Sports
  • 10/07/2020Football-Uefa Ligue des Champions 2020: Le PSG affrontera l'Atalanta Bergame en quart
  • 10/07/2020Football-Côte d'Ivoire: L'Association des entraîneurs et encadreurs de football prévoit une assemblée générale élective en octobre 2020

Anthony Koffi : « Ta Lou et Cissé Gué ont été victimes de leur patriotisme »

Autres Sports
Athlétisme

Anthony Koffi : « Ta Lou et Cissé Gué ont été victimes de leur patriotisme »

24 May 2020 0

Les nombreuses blessures qui ont jonchées la saison de Marie Josée Ta Lou et Arthur Cissé Gué l'année dernière étaient au cœur de l'acte 2 de "la tribune du COMPAAO" ce vendredi. Fidèle à son franc-parler, Anthony Koffi, le coach des deux internationaux ivoiriens, a tenu à faire la lumière sur ces tristes parenthèses.

« Ta Lou Marie-Josée et Cissé Gué ont été victimes de leur patriotisme », a-t-il asséné d'entrée en réponse à notre interrogation. Puis, il a ajouté que « Ta Lou et Cissé ont choisi de venir aux Jeux africains à Rabat. Ils ont laissé la Diamond League qui leur rapporterait au minimum 5000 dollars. Ils sont arrivés à Rabat, ils ont fait chacun trois courses ».

Une glorieuse campagne marocaine lourde de conséquences. « Ta Lou a décroché une médaille d’or au 100m et se blesse au 200m à un mois des championnats du monde. Nous avons pris un gros risque. Parce que la délégation ivoirienne devait rapporter au moins une médaille à la Côte d’Ivoire. C’est ce qui a été fait », explique Anthony Koffi avant d’évoquer le cas de Gué et celui des primes de ses athlètes. « Cissé qui revenait de blessure était obligé de courir le 100m pour offrir une médaille à la Côte d’Ivoire. Et en retour, c'est la somme 200.000 Frs Cfa qu'a reçue Ta Lou comme prime d’objectif pour sa médaille d’or et 150.000 à Cissé Gué pour sa médaille d’argent récoltée », a-t-il lâché.

"Nous avons payé le Kiné de notre poche"

Empruntés physiquement, Ta Lou et Cissé Gué avaient eu recours à un kiné à leurs frais. Cela, en vue de récupérer des pépins physiques. « Cet argent ne suffit pas pour se payer un kiné privé. Parce qu’aux grandes compétitions le kiné c’est au moins 100 dollars par jour. Et si vous avez un mois de préparation, imaginez la suite. Nos athlètes n’avaient pas les moyens pour récupérer à 200% avant d’aller aux Championnats du monde. Cependant nous nous sommes organisés avec le manager pour une préparation en Italie », a révélé le technicien ivoirien. Puis de dénoncer. « Nous avons payé le Kiné de notre poche. On l’a invité aux championnats du monde. Dieu merci la Côte d’Ivoire a payé son séjour. Ils lui ont payé une prime. Si ce Kiné n’était pas présent, Ta Lou n’allait pas courir la finale du 100m. La présence d’un Kiné est important dans le sport de haut niveau », a conclu Anthony Koffi sur le sujet.

Lebéni KOFFI

A lire aussi ...

TOP