Flash Info

  • 26/01/2023Football-International : La Supercoupe de l’UEFA 2023 aura lieu à Athènes au stade Georgios Karaiskakis de l'Olympiakos
  • 26/01/2023Football-Ligue 1 : Le Stade d'Abidjan se renforce avec 3 nouvelles recrues
  • 26/01/2023Football-Afrique : Le tirage au sort de la CAN U17 sera effectué le mercredi 1er février prochain au Cercle National de l'Armée d'Alger
  • 26/01/2023Football-Eléphants-International : Caleb Zady Sery, touché à la clavicule a été opéré avec succès, son indisponibilité se situe entre 4 et 6 semaines
  • 26/01/2023Rugby-Saison 2022-2023 : Le championnat à VII démarre le 28 janvier pour s'achever le 03 juin
  • 26/01/2023Football-International : L'UEFA a écarté la piste de passer à un Euro avec 32 participants pour l'édition 2028

5e Finale de Course de course sur Route : Traoré Soumaila détrône Nahoua

Autres Sports
Athlétisme

5e Finale de Course de course sur Route : Traoré Soumaila détrône Nahoua

29 October 2022 0

La 5e escale de la finale nationale de course sur route s'est disputée ce samedi 29 octobre au cœur de Korhogo, la capitale de la cité du Poro. Revenu à la compétition après plusieurs mois d’absence, Traoré Soumaila, l'expérimenté marathonien ivoirien a privé Coulibaly Nahoua, le fils du Poro d'un triplé sur ses terres, pour sa grande première dans cette compétition sur l'épreuve reine (15km H, 20-49 ans).

Absent des pistes pour des raisons professionnelles, Traoré Soumaila retrouve la haute compétition sous la lumière. Le pensionnaire de la Société Omnisports des Armées (SOA) a pulvérisé tous ses adversaires au prix d'une folle course. Il s'impose en 49'44 et décroche son premier sacre dans cette joute. Le marin ivoirien prive surtout Coulibaly Nahoua de son triplé historique après les succès à Abengourou et Dimbokro. Le fils du Poro et sociétaire de l'INJS termine 2e en 52'43 quand Doumbia Ismaël du stade d'Abidjan s'adjuge la troisième place en 54'00. « Je suis très heureux pour cette victoire et satisfait de ma course. J'étais absent depuis le 15 janvier. Et pour la première course, je gagne. C'est vraiment super pour la saison », a-t-il dit.

Massaran plus que jamais unique

Stratosphérique à Abengourou pour sa première consécration, puis à Dimbokro lors de son deuxième titre, Cissé Massaran a illuminé le Poro en signant un triplé historique. L'athlète de la SOA termine première du 15 km D (21-39 ans), l'épreuve reine chez les dames en signant 1.04.46. Alui N’Dri Caroline de l'IAF Bouaké et Diabaté Djafoumou du SAC de Daloa occupent respectivement les 2e (1.05.59) et 3e (1.17.53) places. « Je dis merci à Dieu pour ce triplé. Je dédie cette victoire à mes parents. J'ai réussi à améliorer mon chrono de deux minutes, je suis très ravie », nous confie Cissé Massaran plus que jamais unique dans cette catégorie. Notons qu'Adama Bambara (CEAKP) a brillé en 1.02.11 dans la catégorie des corps constitués hommes (50 ans et plus 15 km). Tuo Zana de l'école de police de Korhogo pour sa part, a détrôné l'adjudant OUATTARA Beh Alassane double champion sur le 15 km (Corps Constitués hommes) en 53'32. Djah Ahou Mathilde de l'école de police de Korhogo a remporté le trophée au 15 km (Corps Constitués Dames).

Une totale satisfaction

En 5 éditions, jamais la FIA n'a enregistré une mobilisation aussi exceptionnelle des autorités d'une ville. Et Korhogo a été une exception. En effet, cette édition a bénéficié du soutien du Ministre de la Communication et l'Économie Numérique M. Amadou Coulibaly dit AM'S (Haut patron), du Chargé de Communication à la Primature M. Souleymane Sakrou Gon Coulibaly (Parrain) et du Maire Coulibaly Lanzani (Co parrain). Le premier magistrat de Korhogo a offert un cachet singulier à cette finale par sa présence à la place de l'indépendance de Korhogo. « Nous sommes heureux et fier de voir Korhogo abriter cette grosse compétition qu'est la finale nationale de course sur route. Vous voyez l'engouement de toutes les écoles. Et notre souhait est que cela puisse se répéter chaque année », a indiqué M. Lanzani Coulibaly. La FIA quant à elle se satisfait du succès de cette « fête ». « Ce fut une belle fête parce que tout s'est parfaitement déroulé (...)On a eu des athlètes de qualité et les performances étaient meilleures que celles de l'année dernière. Il faut également souligner le soutien des autorités pour la réussite de cette finale. Nous leur disons infiniment merci », a déclaré Jeannnot Kouadio le président de la fédération ivoirienne d'athlétisme.

La palme de meilleure mobilisation est revenue au Cours Nafitini de Korhogo qui a mobilisé plus de 400 enfants sur 600 participants. L'École de police de Korhogo quant à elle, a cueilli le trophée de la meilleure équipe. Mamadou Traoré de Korhogo a été le grand vainqueur de la tombola. Les lampions s'éteignent sur la cité. Place dans un an à la 6e édition, prévue pour se tenir à San Pedro.

Lebéni KOFFI

A lire aussi ...

TOP