Flash Info

  • Il y a 52 min 56 secFootball-Transferts : Libre de tout contrat, Alexis Sanchez s'est officiellement engagé pour une saison en faveur de l'OM
  • Il y a 1 heure 25 minFootball-CAN Dames : Selon plusieurs médias, la CAF a désigné le Maroc une nouvelle fois pays hôte pour 2024
  • Il y a 1 heure 42 minMultisports : Marie-Josée Ta Lou (athlétisme), Aminata Charlène Traoré et Seydou Gbané (taekwondo) bénéficieront du soutien ACNOA en vue de Paris 2024
  • Il y a 2 heures 47 minAGE-Taekwondo : Honoré Guié (président), Suzanne Wolber et Koua Brou sont les membres de la Commission Electorale
  • Il y a 3 heures 56 minFootball-Mondial : Selon l'AFP, le match d'ouverture est avancé d'un jour et aura lieu le 20 novembre
  • Il y a 4 heures 40 minFootball-CDC : 1er Tour Préliminaire : Le SC Gagnoa affrontera LISCR (Libéria)

Taekwondo : Soumahoro Ibrahima, le ridicule personnifié

Autres Sports
Arts Martiaux

Taekwondo : Soumahoro Ibrahima, le ridicule personnifié

29 June 2022 0

J’en ris encore. L’Ivoirien lambda n’aurait pas hésité à sortir sa fameuse boutade sous forme interrogative : « on peut faire ça » ? Oui, M. Soumahoro Ibrahima, peut-on vraiment faire ça ? Peut-on faire ce que vous avez produit comme spectacle lamentable, hier, sur le plateau de La Grande Team ? Votre argumentaire peu sûr, où le ridicule se disputait à la mauvaise foi manifeste, a, de mon point de vue, gravement écorché la belle estime que nombreux des téléspectateurs, ont pour cette émission de la chaîne de télévision La 3.

Manquant visiblement de sérénité et d’assurance, d’où votre posture recroquevillée tout le long de l’émission (attitude de personnes qui affabulent, en manque de personnalité), vous m’avez donné le bâton pour vous battre sérieusement. Bien entendu, vous battre, du point de vue de l’argumentaire, de la confrontation des idées. Je n’ai même pas besoin de me creuser les méninges pour faire tomber comme un château de cartes, tout ce que vous avez débité comme mensonges et contre-vérités.

Votre dada favori est maintenant connu de tous. Peindre à tout prix en noir le Président BAMBA Cheick Daniel. Le présenter comme la source de tous les maux en lui enfilant la toge du diable.

Malheureusement pour vous, cette histoire du Taekwondo ivoirien, que vous essayez très maladroitement de falsifier, nous en sommes des témoins. Et nous n’allons plus vous regarder, déverser des insanités sur Bamba Cheick Daniel et le Taekwondo ivoirien, sans vous apporter la contradiction.

C’est pourquoi, mon exercice de ce jour, est très simple. Je vais prendre un par un tous les éléments que vous avez débités, hier, pour les confronter à l’épreuve du « gôpô ». A l’épreuve de la vérité, qui éclaire et qui édifie. L’objectif étant de détruire progressivement, cette officine du mensonge que vous avez montée de toutes pièces.

Contrairement à vous, qui brassez le vent, en avançant des choses graves sans aucune preuve ni référence aux textes de la FITKD, mon argumentaire sera étayé par des exemples précis et des références statutaires.

DU PRETENDU NOMBRE DE 200 MAÎTRES DE SALLE QUE VOUS REVENDIQUEZ

Je vais commencer par le dernier point de votre abracadabrante sortie. Toute honte bue, vous avez osé dire à la face de la nation, que vous revendiquez 200 Maîtres de salle ! Hum, quelle mouche vous a-t-il piqué pour sortir une telle énormité ? 200 Maîtres de salle ? Et vous fuyez les Assemblées Générales et les élections ? Lorsqu’on est soutenu par 200 Maîtres de salle, on a les moyens d’imposer tout de suite et maintenant, le changement qu’on appelle de tous ses vœux. Les membres statutaires de la FITKD, pour la dernière AG, étaient de 241. Comment, raisonnablement, peut-on avoir le soutien de 200 sur 241, et boycotter une élection ? Permettez-moi vraiment, d’en douter.

Ou alors, les 200 Maîtres de salle seraient fictifs ? Là encore, j’en doute fortement. Pour preuve, vous avez organisé des activités et des conférences de presse. Combien étiez-vous ? En 2018, vous aviez annoncé à grand renfort de publicité, le grand déballage des Grands Maîtres à la salle des fêtes des Sapeurs-Pompiers de l’Indénié. L’activité s’est déroulée devant une poignée de Maîtres de salle avec un seul Grand-Maître que je ne citerai pas ici (qui d’ailleurs exprime partout son regret d’avoir associé son image à une telle activité). Nous disposons encore, pour mémoire, des vidéos de cette activité. La salle est restée vide au ¾. Un fiasco retentissant.

Deuxième exemple, lors du processus électoral passé, vous avez animé deux conférences de presse. Les journalistes présents, et les images (photos de famille) faisant foi, ont dénombré onze Maîtres de salle tout au plus. D’où sortez-vous vos 200 Maîtres de salle ? Vous vous croyez dans une fiction ou quoi ?

Vous pouvez me rabattre le caquet en convoquant dans les prochains jours, les Taekwondo ins à un grand rassemblement. Tout le monde se rendra encore compte de votre poids réel. J’espère que vous ne ferez pas ce que vous avez reproché à Me Odilon N’Guessan Valéry, hier. En allant prendre vos apprenants des Ceintures de couleur pour constituer du nombre (rires).

DE VOTRE AFFIRMATION SELON LAQUELLE LA JUSTICE VOUS AURAIT DONNE RAISON

C’est bien vous, qui avez introduit en justice cette action d’invalidation de l’Assemblée Générale Elective du 30 octobre 2021 ? Tout de même curieux, cette interprétation hasardeuse de la décision de justice, à la suite de l’action que vous avez introduite. Soit, vous ne savez pas lire une décision de justice (ce qui m’étonnerait), soit, vous en faites une interprétation biaisée, pour coller à votre logique de tromper l’opinion. M. SOUMAHORO Ibrahima, au grand jamais la justice ne vous a donné raison dans cette affaire ! Non, pas du tout !

Je reviendrai dans mes prochaines contributions, sur les motifs de l’ordonnance du report de l’Assemblée Générale, mais en ce qui concerne la deuxième décision invalidant l’Assemblée Générale, elle a simplement mis toutes les parties devant leurs responsabilités. En les ramenant à la situation santé.

La décision reproche tout simplement à la FITKD, de n’avoir pas respecté l’ordonnance de report de l’AGE du 30 octobre. Et rien d’autre. Aucune, vraiment aucune condition de forme ou de fond, quant à la régularité et la validité d’une AG associative, n’est le motif de l’invalidation de l’AG. Monsieur Soumahoro, revoyez la décision, que vous étrennez sur tous les réseaux sociaux, et arrêtez de mentir aux Ivoiriens !

Nous, nous disons simplement que l’AGE s’est poursuivie parce que l’ordonnance de report a été mal signifiée. Le Commissaire de Justice l’a signifiée au Président Bamba Cheick Daniel le samedi 30 octobre 2021 à 16h, alors qu’il venait de démissionner de ses fonctions de Président de la FITKD.

Aussi, votre requête de voir le juge prendre une décision d’instauration d’un comité ad ’hoc pour mener le processus électoral, a été rejetée. Vous n’en parlez pas. Le juge vous a débouté sur cette question, en vous ramenant aux statuts de la FITKD. La World Taekwondo (WT, et non WTKD, comme vous le prononciez à plusieurs reprises, hier) a endossé cette décision de justice, parce qu’elle laisse la primauté aux statuts de la FITKD. Et le Règlement Intérieur de la FITKD, en son article 22, précise les conditions d’organisation de l’élection du Président de la FITKD.

Le Comité Directeur sortant, y joue un grand rôle. La décision de la World Taekwondo, de confier le processus électoral au Comité Directeur sorti (j’espère que vous faites bien la nuance entre les termes sortant et sorti ? Enfin, je ne doute pas de votre niveau de langue), tire son sens dans le respect des textes.

Ma contribution se fera finalement en deux étapes. De peur d’être trop long. Les points sur lesquels vous avez réagi, étant nombreux. Demain, dès les premières heures, je vous servirai sur un plateau bien fumant, la deuxième étape de mon analyse. Trois principaux points la meubleront :

-  DU NON-RESPECT DES ETAPES DU PROCESSUS ÉLECTORAL

- DU LOYER DE 10 MILLIONS QUE LA FITKD PAYERAIT AU CENTRE SPORTIF ALASSANE OUATTARA

- DE VOTRE VOLONTÉ DE RECUSER BAMBA CHEICK DANIEL

A demain, Monsieur SOUMAHORO

Une contribution de Cyrille SÉTY

A lire aussi ...

TOP