Flash Info

  • Il y a 5 heures 51 minFootball-Afrique: L'arbitrage vidéo autorisé pour la Super Coupe 2018 entre le WAC et TP Mazembe
  • 18/02/2018Football-Coupe UFOA B 2018 Dames: Les Eléphantes de Côte d'Ivoire qualifiées pour les demies
  • 18/02/2018Football-Coupe UFOA B 2018 Dames: Côte d'Ivoire 7-0 Niger
  • 18/02/2018Football-International: La FIFA veut reconsidérer le système des transferts
  • 18/02/2018Football-Ligue 1-14è journée: ASI d'Abengourou 0-0 SC Gagnoa - Séwé Sport 0-1 USC Bassam - Bouaké FC 1-0 Stade d'Abidjan
  • 18/02/2018Football: "Celui qui pense qu'il va s'enrichir avec l'argent du football on va l'arrêter et le sanctionner '' Gianni Infantino
Autres Sports
Arts Martiaux

Taekwondo : Le CNO installe un comité de transition

17 October 2017 0

La crise du taekwondo en Côte d’Ivoire. Ce n’est pas une affaire classée. Loin de là. Pourtant, la décision de la WTF de confirmer Bamba Cheick Daniel dans son fauteuil de président de la Fédération ivoirienne de taekwondo (Fitkd) semblait clore les débats. Que non.

Puisque le Comité national olympique, qui avait confirmé la suspension de 4 ans de Me Bamba pour cause d’irrégularités ayant entouré sa réélection, est passé à l’étape de l’érection d’un comité ad’hoc ce mardi 17 octobre 2017. Au cours d’un point de presse.

Un nouvel organe dirigé par M. Lucien Kouakou qui conduira une transition de 6 mois, a indiqué le vice-président du CNO-CIV au nom du Général Lassana Palenfo, président du comité national olympique. La mission de ce comité sera de « diriger la Fédération Ivoirienne de Taekwondo (FITKD), de gérer les affaires courantes de la Fédération Ivoirienne de Taekwondo (FITKD) et de mettre en place le dispositif nécessaire à l’organisation d’une nouvelle Assemblée Générale Elective de la Fédération Ivoirienne de Taekwondo (FITKD) ».

Face aux interrogations, Lucien Kouakou a déclaré que la nouvelle décision du CNO se référait à « la charte olympique, au code d’éthique et de déontologie du Comité International Olympique et à la loi sur le sport en Côte d’Ivoire ». Une décision qui entraine « la mise sous l’autorité du CNO-CIV des athlètes régulièrement affiliés de la FITKD et leurs encadreurs,  en vue de leur permettre de participer à toute compétition officielle au plan national et international », souligne la déclaration du président du comité ad’hoc qui projette, avec ses collaborateurs composés notamment de Namama Fadiga et de Fofana Nah Aminatah, s’installer dans les locaux de la Fitkd à Angré.

Patrick GUITEY

A lire aussi ...

TOP