Flash Info

  • Il y a 58 min 2 sec Football-Afrique : Paulo Duarte démissionne de son poste de sélectionneur du Togo
  • Il y a 3 heures 35 minFootball-Transferts : Zié Ouattara (ex Asec Mimosas) s'est engagé avec le Radomiak Radom en Division 1 de Pologne
  • Il y a 3 heures 49 min Football-Coupe CAF : L'Asec Mimosas est la dernière équipe ivoirienne qualifiée pour la compétition
  • Il y a 5 heures 4 min Football-Ligue 2 : Le match de la 22e journée opposant Yakro FC à SCA sera rejoué pour des raisons techniques d'arbitrage (Commission Ethique et Discipline)
  • Il y a 5 heures 9 minAutres-Sports : Happy Run 2024 fixé au 20 juillet prochain !
  • 20/06/2024 Football-Transferts : Lasso Coulibaly s'engage avec l'AJ Auxerre jusqu'en 2028

Shito-ruy karatédo-Séminaire : 120 pratiquants et maîtres de salle se recyclent

Autres Sports
Arts Martiaux

Shito-ruy karatédo-Séminaire : 120 pratiquants et maîtres de salle se recyclent

29 April 2024 0

Le centre culturel d'Abobo a abrité ce samedi 27 avril un séminaire clinique organisé par l'Association Shitoruy Karatédo Côte d’Ivoire (A.SHI.K.DO-CI) dirigée par Me Harding Joseph Auguste. Ce stage animé par Sensei Bailly Patrice (CN 8e DAN karatédo) a mobilisé plus de 120 pratiquants et maîtres de salle.

Développer et mettre en lumière les différentes nuances fondamentales entre les techniques des 4 grandes écoles du karatédo, voici le principal challenge à l'origine de ce 1er premier grand stage. Un rendez-vous qui a enregistré la participation de tous les maîtres de salle répandus sur toute l'étendue du territoire ivoirien.

Durant 150 minutes soit 2 heures et 30 minutes, Sensei Bailly Patrice dans une pédagogie dont lui seul a le secret, s'est ingénié à ressortir les grandes nuances du shito-ruy karatédo.  « Ce séminaire a été plus pédagogique. J'ai mis l'accent sur la pédagogie. Comment enseigner un étudiant, un apprenant qu'il soit enfant, femme ou adulte. Comment faciliter la compréhension dans la progression technique. Nous avons travaillé les 4 grandes écoles du karatédo que sont, le Wado-ryu, le Shito-ryu, le Shorin-ryu ou encore le Goju-ryu pour leurs particularités dans la pratique. Il y a des nuances sur un certain nombre de techniques. On fait les mêmes techniques mais il y a de petites nuances », a expliqué Sensei Bailly Patrice qui ajoutera. « Aujourd’hui j'ai développé les nuances du style. Comment on fait un blocage bas, un blocage moyen de l'intérieur à l'extérieur, un blocage moyen de l'extérieur à l'intérieur et un blocage haut. Au Shito-ruy, on n’arme pas haut et très loin. On arme près pour aller plus vite. J'ai fait des kihon c'est-à-dire des enchaînements. »

 

L'esprit du Grand Maitre demeure

Initiatrice de ce séminaire, l'Association Shitoruy Karatédo Côte d’Ivoire (A.SHI.K.DO-CI), a tenu à revenir sur l'intérêt de ce stage. « Depuis le décès du Grand Maître Path Esso Gnambali, les maîtres de Shito-ruy étaient en retrait. Le découragement a commencé à les gagner. Ce séminaire répond à un défi majeur. Celui de rassembler tous les maîtres autour de notre passion commune et leur dire que le Grand Maître est parti certes mais son esprit demeure. Il vit toujours en nous à travers son enseignement. Abandonner son enseignement, c'est le tuer une fois de plus. C'est cet idéal que le président de l'A.SHI.K.DO-CI, le colonel Harding Joseph et toute son équipe promeuvent. Nous faisons mains et pieds afin que tous les maîtres mobilisent leurs troupes et affûtent leurs armes », nous confie Me Gozié Coulibaly (CN 4e DAN), secrétaire administratif de l'A.SHI.K.DO-CI. Il ne manquera point d'afficher sa satisfaction au soir du stage. « Je suis véritablement satisfait. Aujourd'hui, le Grand Maître a montré que le karatédo est universel. Au-delà des différentes écoles, la technicité demeure l'élément fondamental. Je suis très heureux de ce stage et je dis un grand merci au Sensei Bailly. »

 

« Que ce genre de stage se multiplie »

À l'instar des organisateurs, les participants retournent chez eux comblés après ce stage. C'est bien le cas du Docteur Irié-Bi Sylvain (CN 1ère DAN), venu de Minignan, une localité située à plus de 860 km d'Abidjan. « Je suis très satisfait du stage et je prie vivement que ce genre de rassemblement se multiplie afin que les maîtres de salle de Shito-ruy voient leurs capacités renforcées. Cela pour que le Shito-ryu se porte bien en Côte d'Ivoire et qu'on puisse glaner de nombreux trophées à l'international pour notre pays. En tout cas, nous avons énormément appris avec Sensei Bailly Patrice. Ce fut très enrichissant », a-t-il dit. Un bonheur partagé par Mme Amine, une des femmes présentes à ce séminaire. « Ce séminaire a été fort enrichissant surtout pour nous qui avons laissé cette discipline depuis 10 ans. J'ai énormément aimé cette formation. Elle m'a permis de retrouver mes reflexes perdus. J'ai voyagé au coeur des fondamentaux et la base du Shito-ruy. Plus ces stages vont se répéter mieux nous porterons et le niveau du Shito-ruy sera fortement boosté », nous confie-t-elle.

Plus de 120 maîtres de salle et pratiquants étaient présents à ce séminaire clinique. En plus du Shito-ruy, le Taekwondo et le Muay Thaï étaient de ce ressemblent avec des pratiquants. La SOA et PPA ont également participé à cette formation distillée par le Sensei Bailly Patrick. Plusieurs autres stages se succéderont mais l'évènement majeur sera la première édition du tournoi Hanshi Path Esso Gnambali prévue cette année.

Lebéni KOFFI

A lire aussi ...

TOP