Flash Info

  • 30/06/2020Football-Distinction : La cérémonie des Awards 2020 de la CAF est annulée
  • 30/06/2020Football-CdC 2020: Les demi-finales et la finale se joueront au Maroc
  • 30/06/2020Football-Afrique: Le CHAN 2020 au Cameroun reporté à janvier 2021
  • 30/06/2020Football-Lonaci Ligue 1: La Ligue met un terme à la saison 2019-2020 et designe champion le RCA
  • 30/06/2020Football-Afrique: La CAN 2021 reportée en janvier 2022 par la CAF
  • 29/06/2020Football: Salomon Kalou va quitter le Herta Berlin à la fin de la saison

Judo-Afrique-TIIAO 2015 : La Côte d’Ivoire en tête

Afrique

Judo-Afrique-TIIAO 2015 : La Côte d’Ivoire en tête

3 August 2015 0
La Côte d’Ivoire en tête

Le Palais des Sports de Treichville transformé en Dojo a vibré le samedi dernier au rythme du TIIAO 2015. Malgré quelques défections et des retards de certains pays dont le Gabon, la compétition fut « d’un niveau acceptable », selon Paul Delormas, ceinture noire 6è dan, expert franco-ivoirien. Un niveau supplanté par la Côte d’Ivoire qui remporte la 5è édition du TIIAO avec 3 médailles d’or, 1 d’argent et 4 de bronze. Une manne rendue possible en partie par l’inusable Dabonné Zouléhia qui a balayé toutes ses adversaires sur le tatami du Palais.  Venus se jauger en vue des prochaines batailles qui les attendent, les combattants français se sont hissés à la deuxième place avec 1 médaille d’or et 1 d’argent. Le Ghana volontaire s’est adjugé la dernière marche du podium avec autant de médaille que la France.

 

 

Difficile dernière minute

 

Belle fut la fête du judo, mais absent furent les partenaires qui avaient promis leur soutien à l’organisation. Des défections de dernière minute qui ont transformé la mine joviale d’Isaac Angbo, président de la Fédération Ivoirienne de Judo et Disciplines Associées (Fijda). « Mais le plus important a été fait. Nos athlètes se sont distingués au cours d’une compétition où les Français ont élevé le niveau. C’est de bon augure avant les Jeux Africains », a indiqué le président du TIIAO qui donne rendez-vous en 2016, quelque soit les marrées.

 

 

Patrick GUITEY

A lire aussi ...

TOP