Flash Info

  • 06/12/2019Football-CdC 2020-2è journée: Le FC San Pedro au Nigeria sans son entraîneur Jani Tarek
  • 06/12/2019Omnisports: La 1ère édition des Olympiades d'Abidjan se tiendront les 20 et 21 décembre 2019 à Bingerville
  • 06/12/2019Football-Ligue 1-Challenge AFI-CIE: Magbi Gbagbo Laurent élu meilleur football du mois d'août 2019
  • 05/12/2019Football-Ligue 1-9e journée : WAC 0-1 SC Gagnoa - Issia Wazi 1-1 ASI - SOL FC 1-1 Africa Sports
  • 04/12/2019Football-Ligue 1-9e journée : SOA 2-1 Bouaké FC - ASEC Mimosas 4-0 AS Tanda
  • 04/12/2019Football-Ligue 1-9e journée : USC Bassam 1-1 AFAD

Basket- ¼ finale 14e Coupe d’Afrique des clubs champions : Les cadors sans grand effort

Afrique

Basket- ¼ finale 14e Coupe d’Afrique des clubs champions : Les cadors sans grand effort

27 November 2008 0
Les cadors sans grand effort

Contrairement aux rencontres de poules, les quarts de finale du championnat d’Afrique dame des clubs champions n’a pas connu de score à couper le souffle. Les favoris de ce top 8 des meilleures formations féminines d’Afrique s’en sont sorti en gardant leur souffle pour des demis qui s’annoncent plus heurtés avec des chocs en approche.
Le Primero d’Angola, Desportivo du Mozambique et First Bank du Nigeria se sont naturellement qualifiés pour le carré d’As de la compétition. Face respectivement à APR (Rwanda), au Djoliba (Mali) et au KPA seule équipe kenyane à cette étape du tournoi, le contraire aurait bien étonné.
Et ce, même si l’on avait quelque réserve pour la rencontre Djoliba-Desportivo. Mais les Maliennes à l’image de leur parcours dans un groupe A très relevé, ont vite abdiquées devant la rapidité et l’adresse toutes zones des championnes d’Afrique en titre qui ont fini à l’économie sur un score de 71-63. Un écart de points d’écarts auquel le Desportivo n’avait pas habitué le public du Gym du stade nationale Nyayo de Nairobi.
La première victime de la journée fut l’APR du Rwanda. Les filles du manager croate Weceslav Kavedzija savaient leur sort dès l’annonce du Primero Agosto comme adversaire des quarts. Un sort auquel elles n’ont pas échappé. Malmenée durant l’ensemble des quatre quart-temps c’est avec soulagement que l’équipe rwandaise a entendu sonner le buser finale qui clôturait le score à 54-81.
Le KPA du Kenya, malgré son bruyant public, n’a pu créer une inespérée surprise face à First Bank. Les banquières du Nigeria ont bien gardé leurs actifs concédant les passifs au compte des lionnes kenyanes. Ce ne fut cependant pas facile pour Udoka Chioma et ses coéquipières qui accusaient la fatigue à l’épreuve du physique imposé par le KPA. La fin est bien plus heureuse pour les nigérianes qui s’envolent avec le ticket des demis sur le score de 44-51 en leur faveur.
Dans le choc ivoirien, l’ABC a encore triomphé de son dauphin CSA. Après la défaite à Lomé, les filles du CSA malgré leur bonne volonté n’ont pas pu arrêter la machine des championnes de Côte d’Ivoire qui arrache le ticket pour les demi-finales. Le CSA devra batailler dans les matchs de classement pour prétendre à une cinquième place.
Le premier quart-temps laissait penser au championnat de Côte d’Ivoire. Le score de 16-15 au premier quart-temps en faveur de l’ABC laissait entrevoir une partie bien engagée entre les sœurs rivales. L’engagement était de la partie. Et Camara « Fifi » Fatoumata, la capitaine de l’ABC qui arborait un impressionnant masque suite à sa fracture du nez l’a bien senti. Elle qui a perdu son masque au troisième quart-temps. La mi-temps intervenait avec un avantage pour les Rouge et Blanc d’Abidjan sur le score de 30-23.
Un avantage de sept points que les filles de Seydou Badjan vont accroître de trois, au terme du troisième quart-temps (42-32), grâce aux bons services de la pourtant diminuée Camara Fatoumata. La suite est bien plus pénible pour Coulibaly Mahama, Président du CSA, que pour Coulibaly Issiaka, chef de la délégation de l’ABC. Les nombreux ratés et l’énervement des filles du CSA leur font perdre leur basket au profit de l’ABC qui se qualifie pour les demi-finales sur le score de 52-46.
L’ABC reste donc la seule équipe en lice pour prétendre au trophée. Monter sur la plus haute marche du podium passe par un succès en demi-finale au Primero Agosto qui a déjà fait passer un cauchemar aux ivoiriennes lors des oppositions dans le groupe A. Le CSA, qui comme à Lomé garde un goût d’inachevé, se contentera au meilleur d’une 5e ou au pire d’une 8e place d’une compétition africaine où elles auront démontré de belles dispositions à la hauteur du continent.
Par Patrick GUITEY à Nairobi

A lire aussi ...

TOP