Galérie Photo   |

  Se connecter  |




Football-Eléphants : Hervé Renard, nouveau sélectionneur de la Côte d'Ivoire                 Football-People : Yaya Touré invité au sommet USA-Afrique qui se tiendra les 5 et 6 août 2014                 Football-Eléphants : La Fédération Ivoirienne dévoile le nom du sélectionneur ce jeudi à 11h00                 Football - Eliminatoire CAN U17 : Les Eléphanteaux U 17 sont qualifiés pour le 3è Tour                 Football-International : Yaya Toure a repris le chemin des entraînements                


Parfait Kouassi:«Les Eléphants ne nous méritent pas, ils ont trahi»
Le président du Comité National de Soutien aux Eléphants (CNSE) est déçu par la débâcle des Eléphants de Côte d’Ivoire, éliminés en quarts de finale de la CAN 2013. Dans le bilan de la campagne, Parfait Kouassi avoue que seuls les supporters ont mouillé le maillot, en Afrique du Sud.
Mise à jour le 05-02-2013 17:02

Quel est le sentiment qui vous anime en tant que premier responsable des supporters après la désillusion des Eléphants ?

 

Je ne ferai pas semblant, je suis très déçu. Aujourd’hui, j’ai la gueule de bois, je ne suis pas heureux parce que nous croyions tous en notre équipe et nous avions des raisons légitimes de croire en cette équipe. Quand vous êtes régulièrement classés premier africain au classement FIFA et à une meilleure position au rang mondial, et quand vous avez en votre sein l’un des meilleurs joueur d’Europe, le double meilleur joueur africain et que la plupart de vos joueurs sont des professionnels aguerris dans des clubs de référence en Europe, vous n’avez qu’une seule ambition, un seul espoir : c’est que vous puissiez être les meilleurs à la CAN. Tout monde attendait beaucoup de cette équipe qui n’a malheureusement pas pu élever le niveau de son jeu. C’est une grosse déception. Par contre au niveau de notre organisation au CNSE, ça été une réussite totale. De tous les déploiements de supporters que j’ai eu à vivre, soit en tant que membre du comité directeur du CNSE ou comme président, je crois que c’est le déploiement de supporters le plus abouti, le mieux maitrisé et le mieux organisé. C’est vrai, il y a eu quelques incompréhensions avec les ivoiriens de la diaspora sud-africaine, il y a eu des revendications que nous avons trouvé un peu farfelue et que nous avons rejeté vigoureusement. Nous avons faire face à ses difficultés. Pour le reste, notre organisation a été quasi parfaite. Cela s’est vu dans les tribunes, parce que notre rôle de 12è homme, nous l’avons assumé à la perfection. Nous avons tenu tête dans le stade à la forte colonie nigériane en quarts de finale. Les caméras du monde étaient braquées sur les supporters du CNSE. Donc de ce point de vue, c’est une satisfaction. Mais le bilan sportif, lui malheureusement est décevant.

 

Après tout ce déploiement d’efforts et de stratégie, à la fin, le résultat est décevant, parce que les joueurs n’ont pas mouillé le maillot ?

 

C’est une énorme déception, une désillusion de plus. De mon regard de supporter, en voyant notre équipe sur le terrain, j’ai l’impression que nos joueurs n’ont pas tout donné. C’est ça qui me désole. Je n’ai pas senti de combativité sur le terrain.  Nous considérons cet échec de nos Eléphants comme une trahison à nous les supporters. Parce que dans leurs propos avant-match, les joueurs nous promettaient de tout donner. Mais, sur le terrain nous n’avons pas vu ce « tout donner-là ». Nous ne comprenons pas ce qui s’est passé. Je ne voudrais pas rentrer dans les aspects techniques, parce que là encore, il y a des choses à dire. Mais, je veux reste dans mon rôle de supporter.

 

Vous avez déclaré que les Eléphants ne méritent pas les supporters du CNSE. Etes-vous prêts à lancer une autre campagne pour toujours soutenir ces Eléphants après la déception?

 

Effectivement. J’ai dis que les Eléphants ne méritent pas des supporters comme nous. Parce que nous, nous donnons tout dans des conditions difficiles. Vous avez vu que nous étions basés à Johannesburg et nous nous levions tôt, parcourons une distance d’environ 200 Km en bus, pour rallier Rustenburg et revenir après chaque match. Nous subissons tout ce trajet pour aller leur apporter ce soutien-là. Tout monde nous reconnait notre professionnalisme, notre engagement et notre savoir faire  à leurs côtés. Alors, face une telle qualité de supporters, il faut avoir en face une qualité équivalente de joueurs et d’équipe. Je n’ai pas eu le sentiment d’avoir ça. C’est pour ça, que j’ai dis. C’est vrai, cela pourrait être vu sur cet angle de la déception du moment, mais c’est le sentiment général. Ces Eléphants-là, ne méritaient peut-être pas les supporters que nous sommes. 

 

L’expérience de l’appui des ivoiriens de la diaspora pour accompagner le comité d’animation du CNSE sera-t-elle renouveler pour les prochaines campagnes ?

 

Ce mode de déploiement a été expérimenté contre le Sénégal à Dakar pour le football. C’est un bon procédé dans le principe de l’optimisation des dépenses. Pour le principe de base, il ne sert à rien de déplacer des hordes d’ivoiriens dans des localités ou pays où nous avons une forte colonie d’ivoiriens. Chaque fois que nous irons dans un pays où résident un nombre important d’ivoiriens, nous appuierons notre mobilisation de supporters sur ces compatriotes expatriés. Avec ce que nous avons vu cette année en, nous pensons que c’est une expérience à renouveler. Car, cela nous permet d’amoindrir les coûts et frais de nos déploiements. Par ce biais nous réussissons à remplir notre mission, notre rôle e 12è Homme. Chaque fois donc que nous aurons une compétition de genre, nous allons nous appuyer sur les Ivoiriens de la diaspora plutôt que de déplacer 500 supporters qui reviennent chers au pays. C’est une bonne expérience et  que nous allons refaire avec des coûts qui seront parfaitement maitrisés. Cela s’appelle l’optimisation des dépenses et l’utilisation rationnelle des ressources.

 

Quel sera l’avenir du CNSE pour les campagnes à venir des Eléphants ?

 

Le CNSE est organisé de manière professionnelle, c’est pour en garantir sa pérennité. Le CNSE est multisports, c’est donc la Fédération des supporters. C’est vrai que le football est le sport le plus populaire et qui bénéficient d’une couverture médiatique la plus large. De ce fait, on a l’impression que le CNSE n’existe qu’à ces occasions là. Ce n’est pas parce qu’il y a défaite aujourd’hui que le principe de supporter les équipes nationales ivoiriennes, toutes disciplines confondues va s’estomper. Non. Le CNSE va continuer sa vie, il va se préparer à apporter encore son appui à cette même équipe nationale de football, quand elle va repartir en compétition, en éliminatoires du Mondial 2014. Le CNSE va s’organiser pour appuyer l’équipe nationale de Côte d’Ivoire de Basket qui va jouer l’Afrobasket masculin à Abidjan en Août 2013. Le CNSE  continuera à fonctionner. Vous avez parlé de 1000% de Supporters, ça c’est notre slogan de campagne de la CAN 2013. C’était pour dire que nous étions à 1000% derrière les Eléphants. Il y en aura d’autres. Nous sommes déçus, mais nous continuerons à supporter nos équipes nationales. On n’est pas supporter quand son équipe gagne, il faut sécher nos larmes et se projeter sur les prochaines compétitions. Nous serons toujours là, pour soutenir les Eléphants, jusqu’à ce que la vie s’arrête. Et comme la vie ne s’arrête pas, nous continuerons la mobilisation derrière nos sélections.

 

Alexis KOUAHIO, Envoyé Spécial à Johannesburg 

 
RÉAGISSEZ À CET ARTICLE
A lire aussi ...

Première sortie de Sabri Lamouchi après sa "démission" de la tête des Eléphants. Le technicien.....    

Frejus Zerbo est en vacance à Abidjan. Le champion de France avec le Limoges Csp espère apporter,.....    

Le sélectionneur brésilien Luiz Felipe Scolari a estimé que Neymar, blessé, avait "fait sa part de.....    

Malgré la déception Gervinho n’est pas passé par quatre chemins pour tirer sur l’encadrement.....    

Nwankwo Kanu entretient une relation étroite avec la Coupe du Monde de la FIFA. L'ancien joueur de.....    

Après l'élimination des Éléphants face à la Grèce(1-2), Kolo évoque une responsabilité collective.....    

 


  • CLASSEMENT
  • RESULTAT
  • PROGRAMME

LIGUE 1
Rg
CLUBS
Pts
J
Dif
1
SEWE SPORT
57
26
23
2
SC GAGNOA
55
26
19
3
ASEC
50
26
17
4
SOA
38
26
6
5
AFAD
36
26
0
6
AS TANDA
34
26
-4
7
STELLA
32
26
-2
8
DENGUELE
30
26
-3
9
AFRICA
30
26
-5
10
ASI
30
26
-8
11
COK
30
26
-8
12
JCAT
30
26
-11
13
USC BASSAM
28
26
-2
14
BOUAFLE
15
26
-22

Football
Ligue 1, Côte d'Ivoire (25è journée)
ASE
0-0
JCAT
AFRICA
0-1
USCB
CO Korhogo
0-0
AS Tanda
SEWE
1-0
SC Gagnoa
Stella
1-1
SOA
Afad
1-0
CO Bouafle
AS Denguele
0-1
ASI Abengourou
Basketball dame
championnat N1 (1/4 de finale Play Off )
FBA
67-12
DC . ARROW
SOA
66-47
STADE

Football
24ème journée ligue 1
AS TANDA
04/06/2014
AFAD
Stella Club
05/06/2014
AS Denguelé
SOA
05/06/2014
SC Gagnoa
JCAT
05/06/2014
CO Bouaflé
ASI Abengourou
05/06/2014
CO Korhogho
AFRICA SPORT
11/06/2014
ASEC MIMOSAS
USC Bassam
12/06/2014
Sewe sport
Basketball Dames
Coupe Nationale( 1/2 de finales)
ABC
04/06/2014
FBA
CSA
05/06/2014
SOA
Basket Ball Hommes
Coupe Nationale( 1/2 de finales)
JCA
04/06/2014
AZUR
ABC
05/06/2014
SOA
Football
Ligue 1, Côte d'Ivoire (25è journée)
ASEC
15/06/2014
JCA
Afad
13/06/2014
CO Bouafle
AFRICA
15/06/2014
USCB
CO Korhogo
15/06/2014
AS Tanda
Séwé Sport
15/06/2014
SC Gagnoa
Usc Bassam
17/05/2014
Stella
AS Denguele
14/06/2014
ASI Abengourou
Africa
29/05/2014
Séwé
Stella
14/06/2014
SOA

Basketball : 1ère Edition de la Supercoupe